Les Saguenéens Félix Duchesne et Karolane Laberge ont tous deux réussi à se qualifier pour le Championnat mondial d’Ironman qui aura lieu à Nice, en France, en septembre. Ils ont obtenu leur jeton grâce à leur performance au demi-Ironman de Tremblant, dimanche.

Demi-Ironman: Laberge et Duchesne qualifiés pour Nice

Un jeune couple de Saguenéens a vu ses efforts des cinq dernières années récompensés, dimanche dernier, à Mont-Tremblant. Karolane Laberge et Félix Duchesne ont effectué leurs meilleurs temps au demi-Ironman pour ainsi mériter leur billet pour le Championnat du monde Ironman 70.3 qui aura lieu en septembre, à Nice, en France.

Karolane a réalisé un chrono total de 5h01mn49 pour compléter 1,9 km de nage, 90 km de vélo en terrain plutôt onduleux et une boucle de course à pied de 21,1 km. Elle a conclu l’épreuve au 7e rang sur 82 participantes dans la catégorie des 25-29 ans et 39e parmi les 903 femmes, toutes catégories confondues, mais 22e si on exclut les professionnelles en lice. Pour sa part, Félix Duchesne a réussi un temps de 4h32mn55 pour prendre le 15e rang chez les 134 participants de sa catégorie, 25-29 ans, et le 87e rang sur les 1723 participants masculins, incluant les professionnels (une trentaine).

En entrevue téléphonique, Karolane Laberge raconte qu’elle et son amoureux ont commencé à s’entraîner pour des triathlons il y a cinq ans dans la région. Depuis trois ans, ils ont complété six demi-Ironman. Ce qui n’est pas peu dire pour la jeune femme qui réussit à s’entraîner en moyenne 15 heures par semaine tout en travaillant à temps plein. Samedi, elle a pu dire mission accomplie, elle qui a atteint son objectif du top-10 amateur dans sa catégorie. Malgré la chaleur et le vent, elle estime que les conditions étaient bonnes pour réaliser un bon résultat.

Karolane est d’autant plus satisfaite d’avoir obtenu son billet pour les Mondiaux que ce n’était pas la première fois qu’elle tentait de se qualifier. « J’étais déjà arrivée deuxième dans une épreuve à Eagleman, au Maryland, mais c’était seulement la première qui avait son billet. »

Karolane Laberge a réalisé son meilleur temps au demi-Ironman de Tremblant, dimanche, ce qui lui a permis d’obtenir le billet disponible dans sa catégorie pour le Championnat du monde Ironman de Nice, en septembre. Son amoureux, Félix Duchesne, s’est lui aussi qualifié pour les mondiaux.

Le rendez-vous de Tremblant constituait la dernière occasion de mettre la main sur l’une des places disponibles pour les Mondiaux de Nice. Dans sa catégorie, un seul billet était disponible.

Dans le cas de Félix, deux places étaient à l’enjeu dans sa catégorie et il a heureusement été en mesure d’obtenir le deuxième billet disponible. Dans son cas aussi, il avait raté de peu sa qualification l’été dernier à Old Orchard, dans le Maine. « J’avais terminé deuxième de la catégorie 18-24 et il n’y avait que le premier qui se qualifiait », rappelle celui qui a établi un record personnel, dimanche. « La course à pied a été un peu plus difficile en raison de la chaleur, mais on s’était bien préparés. »

L’objectif enfin atteint, le couple n’a pas eu beaucoup de temps pour décider d’aller ou non à Nice puisqu’ils devaient s’inscrire sur place, dès que l’offre d’y aller leur était présentée. « Comme c’était notre objectif, on avait déjà discuté de cette possibilité et pris la décision d’y aller si on se qualifiait », souligne celle qui travaille chez Desjardins et qui vient de revenir s’installer dans la région. Son amoureux termine ses études en génie mécanique et viendra la rejoindre à la fin août, juste avant les Mondiaux.

Le couple n’a pas d’attentes pour le demi-Ironman à Nice, même si tous deux comptent « s’entraîner fort pour être prêts. On va faire les meilleures performances que l’on peut », indique Félix.

« Ce sera vraiment de vivre l’expérience parce que les meilleurs au monde seront présents et le calibre sera vraiment relevé. Mais juste de prendre le départ, ce sera en tant que tel un exploit », assure la Saguenéenne.

Maintenant qu’ils ont leur jeton pour les Mondiaux en poche, il leur reste maintenant à dénicher de généreux commanditaires, car en plus de leur préparation, ils doivent assumer tous les frais reliés à leur participation.

+

BOULÉ PREMIER CHEZ LES AMATEURS

Fidèle à ses bonnes habitudes, le Chicoutimien d’origine Alexandre Boulé a encore une fois brillé au demi-Ironman. Dimanche, il a conclu l’épreuve en un temps de 4h08:21 pour pointer au 15e rang du classement général, devançant même des professionnels. Il a évidemment terminé premier chez les 40-44 ans. 

L’athlète saguenéen mentionne toutefois qu’il avait réalisé un meilleur chrono l’an dernier. 

« J’avais aussi fini premier chez les amateurs et 9e avec les pros avec un temps de 4h04. Cette année, j’ai eu moins temps pour faire du vélo, donc mon temps a été moins fort dans cette portion de l’épreuve. »

Un autre Saguenéen, Pascal Coudé, a bien fait en réalisant l’épreuve en 4h32mn29. Il a pris le 82e rang au général et le 17e meilleur temps chez les 148 triathlètes de la catégorie 30-34 ans.