Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Il n’y a que du positif à retenir de l’édition 2021 du Défi ski Leucan, selon le directeur régional de l’organisme, Jacques Tremblay.
Il n’y a que du positif à retenir de l’édition 2021 du Défi ski Leucan, selon le directeur régional de l’organisme, Jacques Tremblay.

Défi ski Leucan: 57 056$ amassés au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Le volet régional du Défi ski Leucan, qui se déroulait du 13 au 21 mars au Valinouët, a permis à l’organisme d’amasser 57 056 $ pour les enfants de la région atteints de cancer.

Pour le directeur général de Leucan au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Jacques Tremblay, il s’agit d’une édition représentative et positive. « Pour moi, ça signifie que ce qui a primé dans tout ça, c’est la cause. Elle parle aux gens plus que jamais et c’est formidable. Aussi, avoir amassé un peu plus de 57 000 $ dans une année COVID, ça démontre que la générosité des gens est quand même présente dans cette période difficile. »

En comparaison, l’édition 2020, avant d’être annulée à quelques jours de l’événement, en était à 60 000 $ amassés. À l’échelle provinciale, un montant de 448 000 $ a été récolté.

En cette année particulière, le Défi ski a revu sa formule habituelle pour s’adapter au contexte de pandémie. Les équipes participantes ont effectué quatre heures de ski ou de planche à neige au Valinouët, ou encore de n’importe quel autre sport d’hiver, mais avec comme objectif d’amasser un minimum de 500 $ pour la cause.

« Je ne peux pas dire que ce n’était pas la meilleure formule ni que ça l’était, mais c’était la mieux adaptée à la situation. On est dans une année COVID. On a dû s’adapter, comme tout le monde, mais ce qui faisait le succès cet événement-là, c’était d’être festif et rassembleur pendant plusieurs heures, dans une seule journée de ski. On a élargi à tous les niveaux et la réponse a été merveilleuse », a expliqué M. Tremblay, qui a aussi confirmé la participation de 31 équipes au Saguenay-Lac-Saint-Jean, regroupant un peu plus de 100 personnes.

Des surprises en 2022

L’an prochain, si la tendance se maintient, le Défi ski Leucan devrait revenir à la formule habituelle, mais toute la créativité venue avec la COVID-19 laisse croire que l’édition 2022 pourrait réserver quelques petites surprises.

« L’année COVID nous a amenés à être agiles, créatifs, à faire les choses différemment. On n’a pas de misère avec ça, la créativité, et pendant l’événement, j’ai eu une petite idée et à ceux que j’en ai parlé, c’était très positif. Je ne peux pas trop en dire parce qu’on en est aux balbutiements. Je serais surpris qu’on soit encore en pandémie, alors on devrait ramener la formule de base, mais fort possiblement optimisée. C’est un beau projet », a conclu M. Tremblay en laissant planer le mystère avec un petit rire.