Pour son septième match avec l'équipe nationale, Charles-Émile Bouchard a été nommé capitaine.

Défi nord-américain de football: deux revers, belle expérience

Le Canada a subi des défaites de 33-11 (U19) et 26-0 (U18), samedi, au Défi nord-américain de football, à Orlando, en Floride, mais l'ensemble des joueurs qui ont participé à l'événement en garderont tout de même un souvenir agréable.
À l'occasion du Défi nord-américain, Football Canada a formé une équipe U18 et une autre U19 pour se mesurer aux Américains. Les matchs disputés samedi soir ont conclu une semaine en Floride pendant laquelle les meilleurs joueurs du pays ont pu s'entraîner sous la direction d'entraîneurs universitaires.
Cinq joueurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont porté les couleurs du Canada à cette occasion. Les joueurs de ligne défensive Charles-Émile Bouchard (Saint-Prime) et Charles-Lee Alarie-Tardif (Saguenay) ont fait partie de l'équipe U19. tout comme le secondeur Philippe Lavoie (Sainte-Jeanne-d'Arc). De leur côté, le porteur de ballon Grégoire Martin (Saguenay) et le joueur de ligne défensive William Desgagné (Saguenay) ont participé au match U18.
« Ce fut une expérience incroyable, avance Charles-Lee Alarie-Tardif, qui a terminé l'automne dernier son séjour avec les Mustangs de l'Odyssée Dominique-Racine. On a pu se comparer avec certains joueurs qui vont certainement jouer dans la NLF plus tard. Malgré le pointage de 33-11, nous avons été capables de rivaliser contre eux.
« Toute la semaine a été une belle expérience pour tout le monde. Nous avons travaillé avec des entraîneurs universitaires d'un peu partout au Canada. Ce sont des gens qui peuvent vraiment t'amener à un autre niveau. Je suis convaincu que cette semaine va paraître dans la qualité de mon jeu. »
À court de joueurs
Parce que l'équipe canadienne était à court de joueurs de ligne défensive, Philippe Lavoie a évolué à cette position face aux Américains. Les trois joueurs de ligne natifs du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont d'ailleurs partagé le boulot pendant le match. Pour sa part, Charles-Émile Bouchard, un vétéran des programmes d'excellence de Football Canada, a été nommé capitaine pour son septième match avec l'équipe nationale.
« C'était difficile, mais ce fut une bonne expérience de football, note pour sa part Grégoire Martin. Ça donne une idée de l'endroit où on se situe par rapport à eux. La grosse différence se situe au niveau de la grosseur. Nous étions moins gros qu'eux.
« Nous aurions pu être dans le match, mais ils ont réussi un jeu truqué dès le début qui nous a pratiquement sortis de la partie tout de suite. Nous avions une bonne défensive, mais ce fut plus difficile offensivement. De mon côté, j'ai pris ce match comme une expérience de plus dans mon bagage de joueur. »