Défi des champions: trois boxeurs régionaux qualifiés

Gabriel Tremblay et Dylan Blackburn ont profité du Défi des Champions à Montréal pour assurer leur place au sein de l'équipe A du Québec en vue des Championnats canadiens de boxe, qui se dérouleront en avril, à Québec.
Samedi, en finale chez les juvéniles 63 kilos, Dylan Blackburn a aisément eu le meilleur sur Vincent Boulianne, de Chibougamau, l'arbitre ayant mis fin au combat de façon préventive. De même, Gabriel Tremblay a vaincu Simon Bérubé (Rimouski) chez les juvéniles 75 kilos, respectant le plan de match à la lettre. Par contre, Jean-Michel Murray s'est incliné par décision devant le champion canadien Kevin Chauvette (Performance) en finale des seniors 56 kilos. Il se retrouve tout de même au sein de l'équipe B en prévision des Championnats canadiens.
La journée de samedi n'a pas pris la tournure escomptée pour Marie-Pier Simard Ste-Marie, du Club de boxe olympique de Jonquière, qui a perdu en demi-finale des seniors 48 kilos contre Anne Marcotte, de Sherbrooke. 
En soirée, Jordan Blackburn a été forcé à l'abandon au deuxième round face à Jonathan Bourget (Vision) en quart de finale des juniors 60 kilos. Il a été solidement atteint au nez et son entraîneur Michel Desgagné voulait éviter qu'il subisse une fracture. 
Dur vendredi
La première soirée d'action avait été difficile pour les deux clubs de la région. Du côté du club de Jonquière, ses deux jeunes talents, Esteban Tremblay et William Paquet, ont subi la défaite. En demi-finale des juniors 69 kilos, l'expérience a fait défaut à Esteban Tremblay qui a eu de la difficulté à rivaliser avec son adversaire.
Quant à William Paquet, il s'est incliné en huitièmes de finale contre Keamy Savoie (Performance), sur décision des juges. «William boxait pour une troisième fois contre Keamy Saint-Pierre. Will a suivi le plan de match à la lettre, il a boxé avec intelligence et détermination. Nous sommes extrêmement fiers du combat qu'il a livré», a commenté Élissa-Marie Gauthier qui fait partie des entraîneurs présents au défi.
«Nous ne pouvons pas contrôler la décision des juges, mais nous avons gagné en confiance et nous savons que nous avons gagné le combat. Tout le monde est venu nous voir pour dire que William avait gagné. Nous sortons donc gagnants de ce combat. Un athlète de 19 ans comme William, à sa première année chez les seniors, ça vaut de l'or», a-t-elle résumé.
Pour le Club de Chicoutimi, la seule athlète en action, Amélie Gagnon-Tremblay a perdu contre Léonie Roy (EnergyBox) chez les seniors 57 kilos.