En plus d’avoir des difficultés à capitaliser, les joueurs des Saguenéens jouent de malchance. Sur cette séquence, Kevin Klima a vu la rondelle se buter au poteau, même si le filet était complètement désert.

Défaite à Rimouski: l’attaque des Sags arrache

Les Saguenéens de Chicoutimi ont encaissé une troisième défaite consécutive, vendredi soir, en s’inclinant 4-1 devant l’Océanic au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

Lors des premières quarante minutes, les Rimouskois avaient compté quatre buts sur 18 tirs. Zachary Bouthillier et Alexis Shank se sont partagé le travail, sans réussir à faire les gros arrêts.

« Dernièrement, on ne joue pas avec une grande confiance et nos gardiens donnent des buts sur des lancers qui ne sont pas des chances de marquer, a résumé en entrevue téléphonique l’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean. Ça devient un peu plus difficile. C’est de valeur parce qu’ils ont fait un très gros travail depuis le début de la saison. La dernière semaine a été un peu plus difficile pour les deux gardiens. »

Pendant que c’est plus ardu devant le filet, l’attaque peine à produire sur une base régulière. Depuis l’explosion offensive de la semaine dernière face aux Sea Dogs de Saint-Jean (victoire de 6-0), les Sags ont marqué six fois en trois matchs. Avec 52 buts contre depuis le début de la saison, Chicoutimi a la pire attaque de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

« On a régulièrement entre 15 et 20 chances de marquer par match et on ne réussit pas à mettre la rondelle dans le filet, a fait valoir Yanick Jean. C’est ça qui nous rattrape, ce n’est pas plus compliqué. Sinon, on a travaillé et on a offert un effort pendant 60 minutes. On a bousillé des chances en or phénoménales. »

La deuxième période a particulièrement fait mal aux Saguenéens. Même s’ils ont alloué seulement six tirs à l’adversaire, ils ont concédé deux buts. Denis Mikhnin, son deuxième du match, et Yannick Bertrand ont fait mouche pour porter le compte à 4-1 en faveur de l’Océanic.

Pour l’entraîneur des Saguenéens, pas question de mettre fin au système d’alternance implanté en début de campagne.

« On a décidé d’y aller de cette façon dans les bons moments, il faut aussi le faire dans les moins bons, a expliqué Jean. Ils nous ont aidés depuis le début de la saison, c’est maintenant à notre tour, en tant qu’équipe, de les appuyer en essayant de marquer avec plus d’autorité. »

De l’action en première

Les spectateurs n’ont pas eu besoin de se tourner les pouces bien longtemps avant de manifester. À la 11e minute de jeu, Charles-Édouard D’Astous a fait 1-0 Océanic avec un tir sur réception qui s’est retrouvé dans le haut du filet défendu par Zachary Bouthillier.

Moins d’une minute plus tard, 59 secondes pour être exact, Denis Mikhnin a chassé le portier des Sags en le déjouant à la suite d’un bel effort individuel. En s’amenant en relève, Alexis Shank voyait ainsi de l’action pour un quatrième match de suite, une première cette saison pour un cerbère des Bleus.

Zachary Lavigne a répliqué au but de Mikhnin deux minutes plus tard, en déjouant Jimmy Lemay sur une échappée. Le 61 des Sags réussissait un quatrième but en autant de matchs.

« Zach est régulier comme une horloge depuis son retour de blessure, a reconnu Yanick Jean. Il a des jambes, il patine et il est dangereux en échec avant. Il y a beaucoup de joueurs qui devraient prendre exemple sur lui par rapport à son travail avec son hockey. Il a compris ça et c’est notre joueur le plus dangereux offensivement en ce moment. »

Les Saguenéens ont terminé la rencontre avec 28 tirs, trois de plus que l’Océanic.

« Il faut mettre la rondelle dans le filet, a répété Yanick Jean. Un moment donné, c’est assez ; il faut que tu scores. »

Pointes de plume

• Joakim Paradis a de nouveau été laissé de côté par Yanick Jean. Le défenseur n’a pas joué depuis le 21 octobre. « On travaille avec lui et il sait exactement quoi faire pour revenir dans l’alignement, a indiqué Yanick Jean. Maintenant, il faut qu’il le fasse. Pour l’instant, c’est notre septième défenseur. » Félix-Antoine Marcotty était aussi absent face à l’Océanic, tout comme Samuel Houde, toujours blessé...

• Les Saguenéens ont une semaine complète pour effectuer certains réglages. Leur prochain match est vendredi prochain, face aux Huskies à Rouyn-Noranda. Il s’agira du premier d’une série de trois parties en autant de soirs en Abitibi. « On va recharger les batteries et on voit que c’est surtout mental, a noté Jean. De la manière dont on a travaillé ce soir (vendredi), il n’y a pas de fatigue physique, ça c’est sûr. » Les joueurs ont d’ailleurs congé d’entraînement au cours des prochains jours...

• German Rubtsov a probablement connu son meilleur match depuis qu’il est avec le Titan d’Acadie-Bathurst. L’ancien Européen des Saguenéens a marqué un but et récolté deux passes dans une victoire du Titan face aux Voltigeurs, à Drummondville. Cette performance lui a valu la première étoile. Le Russe a récolté six points en quatre matchs depuis qu’il a atterri sur la péninsule acadienne...

• Nouveau membre de l’Avalanche du Colorado, Samuel Girard a amassé un premier point dès son premier match avec sa nouvelle équipe, vendredi, à Stockholm, dans le cadre de la tournée suédoise face aux Sénateurs d’Ottawa. Girard s’est fait complice sur le but d’Alexander Kerfoot en deuxième période. Les Sénateurs ont finalement remporté le match 4-3 en prolongation. Les deux équipes remettent ça, samedi. Les amateurs de la région pourront visionner le match sur les ondes de RDS à partir de 13 h...