Cédrik Blais, à gauche, a profité de la dernière Coupe du monde de la saison pour décrocher sa première médaille individuelle de l’année.

De l’argent pour Cédrik Blais, Claudia Gagnon termine 12e du 1500m

Le patineur de vitesse courte piste Cédrik Blais a profité de la dernière Coupe du monde de la saison pour décrocher sa première médaille individuelle de l’année à Dordrecht, aux Pays-Bas. Il est monté sur la deuxième marche du podium du 1000 m, samedi, ce qui représente le meilleur résultat de sa carrière dans le circuit. De son côté, la Baieriveraine Claudia Gagnon a pris la 12e position du 1500m chez les femmes.

Blais a été le troisième patineur à franchir la ligne d’arrivée, mais une pénalité octroyée au Sud-Coréen Park In Wook lui a finalement permis de décrocher l’argent.

C’est Kim Dagyeom, également de la Corée du Sud, qui a remporté l’or, tandis que le Néerlandais Itzhak de Laat a tiré profit de la disqualification pour recevoir le bronze devant ses partisans. Le Sherbrookois Jordan Pierre-Gilles a aussi pris part à cette finale A, mais a chuté pour conclure en 4e place.

« Je n’avais pas les jambes pour prendre les devants comme aux quarts de finale ou aux demi-finales et avec un Néerlandais dans la course, je savais qu’il allait tout donner afin d’essayer de gagner devant sa foule et qu’il allait y avoir du mouvement », a expliqué Blais après la compétition. « Je voulais rester patient et c’est une belle surprise de rafler une médaille au 1000 m », a ajouté celui qui se spécialise davantage au 500 m.

La semaine dernière, à la Coupe du monde de Dresde, Cédrik Blais était passé bien près de remporter une médaille en terminant 4e au 500 m en raison d’une chute. Ce résultat lui a tout de même redonné confiance après un début de campagne plus difficile. « J’ai eu de la misère sur toutes les distances et je me suis posé des questions sur ce que je devais faire de plus pour performer. Je suis content de voir que mes efforts ont payé », a déclaré l’athlète de Châteauguay.

Toujours au 1000 m, Pascal Dion pointe au 23e rang. Du côté du 1500 m, Steven Dubois a participé à la finale A et a fini 5e. Charles Hamelin et William Dandjinou se classent respectivement 27e et 51e.

Danaé Blais gagne une autre finale B

Chez les femmes, Danaé Blais a remporté la finale B du 1500 m pour terminer 8e au général. Également de cette course, Claudia Gagnon a été la cinquième à franchir la ligne d’arrivée et pointe au 12e échelon.

C’est la troisième finale B de suite que Blais remporte sur cette distance. « Je me suis impressionnée en gagnant à nouveau et je suis très fière de tout ça », a-t-elle confié.

Un résultat qui la surprend un peu plus cette fois vu la fatigue accumulée au cours des derniers jours. « C’est difficile de faire deux compétitions en deux semaines et je n’ai pas beaucoup d’expérience de ce côté-là. J’étais surprise de me sentir aussi épuisée aux qualifications vendredi! J’ai donné tout ce que j’avais et je suis fière d’avoir gagné la finale B même si mes jambes n’étaient pas à 100%. »

La Canadienne Courtney Sarault a quant à elle été pénalisée en finale A du 1500 m pour terminer 7e. En action au 1000 m, Alyson Charles a été stoppée aux quarts de finale et a pris le 19e rang.

Rappelons que la Sherbrookoise Kim Boutin a décidé de ne pas participer à cette Coupe du monde pour profiter de repos additionnel en vue des Championnats du monde.

Au relais mixte 2000 m, Courtney Sarault, Alyson Charles, William Dandjinou et Jordan Pierre-Gilles ont remporté la finale B grâce à un temps de 2 min 43,570 s.

La Coupe du monde de Dordrecht reprend dimanche avec les épreuves de 500 m et un deuxième 1000 m. Les finales au relais féminin et masculin seront également présentées et les deux formations canadiennes ont réussi à se qualifier pour la finale A.

« Nous avons une belle chimie et nous avons toujours connu de bons résultats ensemble, comme ce fut le cas aux Quatre continents », a mentionné Danaé Blais, qui patine aux côtés de Courtney Sarault, Alyson Charles et Claudia Gagnon. « C’est sûr qu’il y a un petit stress de patiner sans Kim, mais ça s’est bien passé et nous avons hâte à dimanche pour la finale. »