Steve Smith, Rachel Pageau et Léandre Bouchard font partie des athlètes de haut niveau parrainés par Devinci qui ont participé à une journée porte ouverte au Mont-Bélu, hier.

De la grande visite au Mont-Bélu

Pendant quelques heures, les installations de vélo de montagne du Mont-Bélu ont accueilli un champion du monde, lundi. Steve Smith et ses coéquipiers de la formation Devinci Global Racing ont ajouté leur grain de sel à une journée porte ouverte présentée à la fois par Devinci et par la station de glisse de l'arrondissement La Baie.
Steve Smith est le champion en titre de la Coupe de monde de vélo de montagne, en descente. Il s'est arrêté à Saguenay quelques jours avant de participer à l'étape de la Coupe du monde qui se déroulera au Mont Sainte-Anne, en fin de semaine.
L'an dernier, la présence du cycliste de la Colombie-Britannique à l'activité présentée au Mont-Bélu avait été suivie par une série de très bons résultats sur la scène internationale. Cette séquence heureuse a trouvé son point culminant avec le titre de la Coupe du monde. Sans être superstitieux, il espère que le scénario se répétera cette année. Surtout que sa saison 2014 n'a pas vraiment débuté sur le bon pied.
«Ma saison a été plutôt restreinte jusqu'à maintenant, a raconté Steve Smith entre deux descentes. En raison d'une blessure à cheville, j'ai raté quelques tranches de la Coupe du monde. J'ai eu besoin d'un certain temps pour retrouver la forme. La Coupe du monde au Mont Sainte-Anne ne sera que ma quatrième course de la saison.
«Je ne suis pas superstitieux. Il est vrai que j'ai obtenu de très bons résultats l'an dernier après cette activité (la journée porte ouverte au Mont-Bélu). Si c'est ce que ça prend pour me garantir le succès, je veux bien être superstitieux!»
Champion du monde en 2013, Steve Smith assure ne ressentir aucune pression supplémentaire cette année. Il se dit bien conscient que tous ses adversaires l'ont dans leur ligne de mire, mais il évite de s'en préoccuper.
«La seule pression que je ressens est celle que je me place sur les épaules moi-même», a noté celui qui a profité de son passage dans la région pour passer un peu de temps aux installations de Devinci.
Smith n'était pas le seul cycliste de haut niveau présent au Mont-Bélu, hier. En plus des autres membres de son équipe de descente, l'entreprise saguenéenne avait invité deux spécialistes du cross-country qui font également partie de son écurie, Léandre Bouchard et Rachel Pageau. Pendant quelques heures, les athlètes de haut niveau ont partagé les pistes du Mont-Bélu avec les amateurs.
«C'est le fun de participer à ce genre d'événement, a signalé Rachel Pageau. Ça permet aux gens de voir ce qu'est le vélo de montagne de descente et ça donne un peu plus de visibilité à Devinci. Ça nous donne aussi la chance de connaître un peu mieux nos amis de l'équipe de descente. J'ai fait quatre ou cinq descentes et j'ai aimé ça. Il m'arrive souvent pendant la saison de me dire que je devrais faire de la descente, mais je ne le fais jamais. L'occasion était belle et j'en ai profité. J'ai fait preuve de prudence, mais je me suis quand même bien amusée.»
Malgré la pluie, la journée porte ouverte a attiré plusieurs dizaines de cyclistes de tous les niveaux et l'activité s'est déroulée dans la bonne humeur. Mais la descente en vélo de montagne n'est pas sans risque et un participant a eu droit à un douloureux rappel de cette réalité pendant une descente. Victime d'une chute, il s'est brisé la clavicule et a subi une commotion cérébrale.
Steve Smith, Rachel Pageau et Léandre Bouchard font partie des athlètes de haut niveau parrainés par Devinci qui ont participé à une journée porte ouverte au Mont-Bélu, hier.