Les participants au gala des gens d’affaires seront pris en charge tout au long de leur entraînement, en vue de leur combat du 30 avril à La Saguenéenne.

De la boxe au profit des traumatisés crâniens

Les gens d’affaires auront de nouveau l’occasion de monter dans le ring le 30 avril à La Saguenéenne, au profit de la Fondation de ma vie de l’hôpital de Chicoutimi. Cette soirée mettra un terme, pour eux, à une session complète d’entraînement.

Les organisateurs du Club de boxe de Chicoutimi espèrent ainsi amasser plus de 10 000 $, montant qui sera remis au département de traumatologie qui prend en charge les traumatisés crâniens et les personnes ayant subi une commotion cérébrale. « On est un organisme communautaire et on souhaite redonner à la communauté », fait valoir l’une des organisatrices, Véronique Dufour.

Une trentaine de personnalités devraient rivaliser d’adresse en avril. Une première séance d’information se déroulera le jeudi 12 décembre prochain à 18 h au Club de boxe de Chicoutimi. Les participants, peu importe leur niveau, débuteront ensuite leur camp d’entraînement en janvier. L’invitation est spécialement lancée à ceux qui n’ont jamais mis une paire de gants de boxe et qui voudraient découvrir le sport dans un environnement sécuritaire. « On part de zéro avec des néophytes ou des gens qui ont une petite base, mais pas plus, à moins que les deux combattants soient au même niveau. En général, ce sont pratiquement tous des gens qui n’ont jamais touché à la boxe de leur vie, sauf quelques exceptions », explique Véronique Dufour sur les personnes ciblées.

« Les gens sont pris 100 % en charge par le Club de boxe de Chicoutimi pour l’entraînement, l’équipement, mais aussi les soins connexes et la nutrition », annonce l’organisatrice, précisant qu’en échange de ces services, les participants s’engagent à vendre un nombre de billets pour le gala. Différents partenariats avec des entreprises locales permettent d’offrir ces services.