De la motoneige hors-piste.

De la belle visite pour le CVM

Les habitués du circuit de course motorisé CVM Sport DRC du Saguenay-Lac-Saint-Jean auront droit à de la belle visite, samedi et dimanche, pour le Grand Prix de Roberval. Des pilotes de la catégorie pro champ du circuit Eastern Pro Tour ont accepté d'ajouter à leur agenda les épreuves sur la surface glacée du lac Saint-Jean.
Un des responsables du CVM, Sylvain Néron, explique que les performances des pilotes du Saguenay-Lac-Saint-Jean au récent Grand Prix de Valcourt ne sont pas étrangères à cette visite.
«C'est une nouvelle extraordinaire pour nous, souligne Sylvain Néron. Notre circuit existe depuis 15 ans et il a toujours été régional. Nous avons commencé à l'exporter un peu l'an passé en allant à Chibougamau. Cette année, nous avons encore présenté une grosse compétition à Chibougamau en début de saison et nous venons de faire deux gros programmes à Alma, au Mont Villa Saguenay et sur la rivière Saint-Georges.
«La semaine passée, les trois premiers dans la classe F500 à Valcourt ont été des pilotes de la région. Ils font partie de notre circuit. Marcel Savard a fini premier, devant Nicolas Poudrier et Frédéric Villeneuve. Des yeux se sont ouverts à cette occasion. Il y a des gens qui se sont rendu compte que notre circuit est assez fort. Ils ont vu qu'il y a du potentiel ici. À Valcourt, j'ai rencontré des pilotes et essayé de vendre notre circuit pour les inviter. J'ai eu des réponses. En plus, nous avons les conditions météorologiques en notre faveur puisque les prévisions aux États-Unis et dans le sud du Québec pour la fin de semaine ne sont pas favorables.»
Sylvain Néron ajoute qu'une douzaine de pilotes de la catégorie pro champ ont montré de l'intérêt pour le Grand Prix de Roberval. Huit ont confirmé leur présence.
Parmi eux, il note Nick Lagoy, Dominic Antonucci, Jason Lavalée, Steven Marquis et Danick Lambert. Une bourse supplémentaire sera allouée aux coureurs de la classe pro champ par le Festival d'hiver de Roberval.
«C'est une percée majeure pour notre circuit et on ne sait pas jusqu'où l'avenir pourra nous propulser, avance Sylvain Néron. Nous sommes très fiers de les recevoir. Parmi ces pilotes, il y en a qui ont déjà couru à Roberval. Ce sont des gars qui ont toujours apprécié le Festival d'hiver de Roberval et le Grand Prix de Roberval. Ce sera un plaisir pour le CVM de les accueillir.»