Les Tigres de la Fondation Jean-Allard sont de retour au Tournoi atome de Chicoutimi, qui débute mercredi matin

De jeunes autistes joueront au Tournoi atome

L’an dernier, les Tigres de la Fondation Jean-Allard avaient attiré l’attention à leur première participation au Tournoi atome de Chicoutimi. L’équipe spéciale née d’un projet-pilote du Club de hockey mineur de Chicoutimi sera de retour avec la ferme intention de savourer une première victoire.

Avec le succès remporté l’an dernier, les instigateurs ont décidé de revenir à la charge cette saison. Depuis octobre, une dizaine de jeunes autistes se réunissent pour un entraînement hebdomadaire chaque samedi. Ils poursuivront cette aventure jusqu’en mars. « On a quelques nouveaux joueurs, mais, surtout, deux jeunes qui étaient avec nous l’an dernier ont intégré des équipes régulières du hockey mineur », annonce fièrement le coordonnateur du CHMC, Dany Fortin, remerciant les organisateurs du tournoi. « À partir du premier entraînement, la seule chose dont ils parlent, c’est vraiment le tournoi atome. C’était vraiment important pour eux d’y participer », raconte Dany Fortin. 

« Pour la plupart des jeunes, ce sera une deuxième expérience. Ils savent donc plus à quoi s’attendre. Ce sera moins nouveau pour eux. Ça reste quand même la seule compétition qu’ils ont pendant la saison. Ils attendent ça avec impatience. Ils travaillent fort et progressent. Ils se sont améliorés par rapport à l’année dernière. Ils seront capables de rivaliser un peu plus et offrir une meilleure opposition aux autres équipes. Pour eux, c’est vraiment un bel accomplissement personnel et c’est aussi une belle visibilité pour la fondation et les gens qui travaillent autour de l’organisation », fait-il valoir, ajoutant que les jeunes participeront également à deux activités en février dans le cadre du tournoi Novice en fête.

Le président du Tournoi atome de Chicoutimi, Jean-François Savard, mentionne que quelques pirouettes ont été faites afin d’inclure l’équipe de la Fondation Jean-Allard dans la classe B, mais que le jeu en vaut pleinement la chandelle. « C’est une belle opportunité et on a tout fait pour les rentrer. C’était un peu plus compliqué parce que le tournoi est disputé sur cinq jours, mais on est très heureux qu’ils soient présents. Afin d’équilibrer l’horaire, on aura aussi deux équipes d’étoiles de joueurs du novice B et A », explique-t-il. 

Autre texte sur le Tournoi atome: 91 matchs en cinq jours