Antoine Duchesne.

Cyclisme: Antoine Duchesne déjoué en Belgique

Antoine Duchesne a tenté d'animer le spectacle, samedi, lors de la quatrième étape du Tour de Belgique, samedi. Le cycliste a fait partie d'une échappée de 12 coureurs, avant de se faire jouer un tour en tentant d'augmenter la cadence.
«Nous sommes sortis un gros groupe de 12 coureurs, j'étais content d'être là et ça roulait bien, a d'abord commenté Duchesne au réseau Sportcom. Je trouvais que ça se regardait derrière alors j'ai décidé de relancer la vitesse, mais je me suis fait prendre à mon propre jeu. Une attaque est survenue après et j'ai été incapable de suivre. Je ne suis pas très bon dans les gros changements de rythme.»
Le Chicoutimien a finalement terminé en 59e position, à sept minutes et 40 secondes du gagnant Maurits Lammertink. Son coéquipier Sylvain Chavanel a fini 35e, obtenant la meilleure performance chez les membres de l'équipe Direct Énergie. Les cyclistes avaient une bonne journée devant eux puisque l'étape se déroulait en terrain montagneux sur une distance de 184 kilomètres.
Même s'il a rempli sa mission en réussissant à s'immiscer dans une échappée, Antoine Duchesne avait quelques regrets. Il aurait certainement aimé pouvoir tenir jusqu'au bout.
«Je finis avec de l'amertume, a-t-il avoué. J'ai fait plusieurs échappées dans ma carrière et ça ne s'est jamais rendu au bout. Aujourd'hui (samedi), les quatre gars avec qui j'étais en échappée sont allés au bout. Je suis dégoûté, car je n'ai pas été assez fort. Si je n'avais pas fait cette attaque, est-ce que je me serais rendu au bout? Je ne sais pas.»
Bon joueur, Duchesne a tenu à relativiser les choses. «C'est quand même positif d'avoir été devant, car ce n'était pas facile, a-t-il fait remarquer. Je réussis à reprendre un peu de plaisir.»
Le Tour de Belgique se termine dimanche avec une étape de 169,6 kilomètres entre Tienen et Tongeren.