Véronique Bouchard et Robert Desjardins ont atteint les demi-finales du Southern Western Mixted Double à Charlotte.
Véronique Bouchard et Robert Desjardins ont atteint les demi-finales du Southern Western Mixted Double à Charlotte.

Curling: Robert Desjardins accumule les bons résultats

L’équipe de curling double mixte Hôtel Le Montagnais de Robert Desjardins a connu de bons tournois, dernièrement, au Southern Western Mixted Double à Charlotte, aux États-Unis, et au Qualico Mixed Double, à Banff, en Alberta.

Dans un premier temps, à Charlotte, Desjardins était accompagné de sa conjointe Véronique Bouchard en remplacement de sa fille, Émilie, pour un tournoi contre plusieurs des meilleures équipes au monde. Le duo a récolté quatre victoires contre un seul revers en phase de groupe, pour se hisser au sommet de leur groupe et atteindre directement les quarts de finale.

Après une victoire contre une équipe locale, la paire devait affronter celle de Brett Gallant et Jocelyn Peterman, deux étoiles canadiennes du curling. Malheureusement pour le couple, ils n’ont pas été en mesure de l’emporter, alors que tout s’est joué sur la dernière pierre du match. « On est très satisfaits de notre performance. On s’est rendu une étape plus loin que l’année dernière. »

Cette performance a néanmoins permis à Robert Desjardins d’accumuler des points au classement mondial pour son équipe avec Émilie. Le duo pointe désormais au 18e rang mondial et est actuellement deuxième parmi les paires canadiennes.

« On est vraiment contents de ça. On risque de descendre dans les prochaines semaines, car ils vont ajouter les points de classement à ceux qui évoluent chez les hommes et chez les femmes, mais on est en bonne position pour obtenir notre billet pour le championnat canadien », a expliqué Robert Desjardins.

Émilie et Robert ont repris l’action ce week-end, en Alberta. Avec une fiche de trois victoires et deux défaites, ils se sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Ils n’ont pas été en mesure de poursuivre leur tournoi après avoir courbé l’échine devant le duo manitobain de Kadriana Sahaidak et Colton Lott.

Robert Desjardins est tout de même content des récentes performances, mais sait qu’il reste encore des points à améliorer.

« On essaie de ne pas trop se mettre de pression. Les attentes, ça n’aide pas à mieux jouer. Il faut continuer de faire ce qu’on a toujours fait, s’amuser et jouer dans le but de s’améliorer. Les victoires vont suivre. Dernièrement, on n’est pas chanceux en fin de match. On échappe des rencontres qu’on pourrait gagner et ça pourrait faire une grosse différence sur notre classement, mais on s’améliore et on joue bien. »

Leur classement pourrait leur permettre d’éventuellement participer aux prochaines qualifications olympiques. « On est relativement bien positionnés. Obtenir un des laissez-passer cette année, c’est un peu irréaliste, mais il va y avoir beaucoup d’entrées disponibles la saison prochaine. Ce qui est important, c’est d’aller chercher trois bons résultats cette saison pour avoir un bon point de départ pour la suivante », a expliqué le Chicoutimien.

Bien qu’il souhaite faire de bons résultats, sa priorité reste le développement de sa fille. « Dans notre cas, j’aime mieux qu’Émilie brosse beaucoup de pierres. Je veux qu’elle se développe à moyen et long terme et surtout, en une joueuse complète », a conclu Desjardins. Samuel Duchaine