Jesse Mullen (club Kénogami) et Vincent Roberge (à droite) ont connu du succès, en fin de semaine, avec leurs coéquipiers Jean-Michel Tremblay et Julien Tremblay. Le jeune quatuor a été le premier à inscrire son nom sur le trophée du nouveau tournoi de curling, la Classique Ville de Lévis.

Curling: Mullen et ses coéquipiers couronnés

La jeunesse a été à l’honneur de la première édition de la Classique de curling de Ville de Lévis tenue en fin de semaine. Les grands honneurs ont en effet été remportés par l’équipe de Vincent Roberge qui compte dans ses rangs Jesse Mullen, du club de curling Kénogami.

Le quatuor de Québec, composé de Roberge (capitaine), Mullen (3e), Jean-Michel Arsenault (2e) et de Julien Tremblay (1er), ont impressionné plusieurs spectateurs en finale, où ils ont vaincu l’équipe de Martin Crête 7-5 à l’issue du tournoi inscrit au programme du World Curling Tour (WCT). En demi-finale, ils avaient eu le meilleur sur la formation de Jean-Michel Ménard.

En entrevue téléphonique, Jesse Mullen confirme qu’il s’agissait de leur première victoire dans un tournoi WCT, car la saison dernière, Roberge et Mullen (21 ans) évoluaient encore chez les juniors, tandis que le Rimouskois Julien Tremblay, 22 ans, avait quitté le junior il y a deux ans.

À 30 ans, Jean-Michel Arsenault est le vétéran du groupe. « Il s’est joint à nous pour nous apporter de l’expérience. Il a participé trois fois à la finale provinciale donnant accès au Brier et lorsqu’il était junior, il a gagné le championnat canadien junior et la médaille de bronze aux mondiaux juniors (2008) », souligne Mullen.

Pour lui, la victoire du week-end n’est pas vraiment une surprise. « On sait qu’on en est capables. Ce sont toutes des équipes que l’on avait déjà affrontées, mais ça reste du gros curling. Il faut sortir notre meilleur jeu pour remporter des matchs », convient le Jonquiérois, en admettant que tout a bien fonctionné pour eux sur les glaces du club Etchemin. Le quatuor était d’autant plus satisfait qu’il s’agissait seulement de leur deuxième tournoi cette saison.

Objectif ambitieux

Même s’ils forment une jeune équipe, les membres du quatuor ne manquent pas d’ambition. « Cette année, ce sera une année de transition pour nous. Ça nous permettra de mieux nous connaître et ainsi de pouvoir nous améliorer en tant qu’équipe. Dans les prochaines années, notre objectif est de participer aux gros tournois et de performer dans le but, un jour peut-être, de viser les tournois du Grand Chelem. »

S’ils ont impressionné en fin de semaine, les membres de l’équipe Roberge sont convaincus qu’ils peuvent faire encore mieux. « Car on est en début de saison, souligne le Jonquiérois. On vise une participation au championnat canadien. On se donne jusqu’en janvier pour être prêts pour essayer de gagner le championnat provincial pour ensuite participer au Brier. »

Le quatuor continuera donc de peaufiner son jeu d’ici leur prochain tournoi qui aura lieu à Halifax.

Autres régionaux

Les choses se sont moins bien déroulées pour les autres formations de la région présentes à Lévis. Ainsi, l’équipe Hôtel Le Montagnais, composée de Jean-Sébastien Roy, Robert Desjardins, Pierre-Luc Morissette et René Dubois, a vu son parcours s’arrêter en quart de finale aux mains de Steven Munroe (Québec). Même si l’équipe s’est partagé une bourse de 1000 $, ses membres espéraient faire mieux. Le quatuor compte faire mieux à son prochain tournoi qui se déroulera à Moncton, dans deux semaines.

Mentionnons enfin que deux autres équipes du Saguenay étaient en lice, soit celle de Simon Hébert, Yannick Martel, Jean-François Charest et Marco Fortier, et la jeune équipe de Raphaël Patry, Anthony Pedneault, Zachary Pedneault et Jacob Labrecque.