Robert Desjardins.

Curling double mixte: Les Desjardins s'avouent vaincus

Toute une bataille pour Robert Desjardins et sa fille Émilie au Championnat canadien de curling double mixte, samedi, à Leduc en Alberta. Lors du match éliminatoire contre nul autre que Jennifer Jones et son époux Brent Laing, le duo père-fille a baissé pavillon 6-5 dans un duel des plus serrés.

Avec une égalité de 5-5 au huitième et dernier bout, Jones et Laing ont marqué le seul point pour se sauver avec la victoire, éliminant du même coup Robert et Émilie Desjardins.

«On n’a pas eu trop l’air fou, a réagi Robert Desjardins à l’autre bout du fil, en début de soirée samedi. Notre stratégie est toujours la même lorsqu’on joue en double mixte et elle ne change pas même si on joue contre une championne du monde ou un gars qui arrive des Jeux olympiques. On ne se complique pas la vie et ce qu’on veut, c’est d’avoir une chance (de gagner) à la fin. Si c’est le cas, on va gagner un méchant paquet de matchs parce qu’on est bons en fin de partie. On était toujours où on voulait.» 

L’équipe Hôtel Le Montagnais n’a jamais été devant au cours de ce match, une situation qui était loin d’alarmer le duo régional. Un placement raté à la fin du septième bout a finalement ouvert la voie pour Jones et Laing au bout suivant, qui ont néanmoins dû sortir le grand jeu.

«Au lieu de prendre deux points, on en a pris seulement un pour faire 5-5, a résumé Robert Desjardins. Il reste qu’on avait une chance de gagner et c’est exactement ce qu’on voulait. C’est tout ce qu’on demande. Au huitième bout, Brent Laing a fait une double sortie sur nos gardes avec son avant-dernière pierre, en plus de sortir notre pierre placée sur le bouton. On était tout proches et on est extrêmement satisfaits.»

Au réseau national

Robert et Émilie Desjardins avaient les projecteurs sur eux puisque le match était présenté au réseau CBC, à l’ensemble du Canada. Une première expérience du genre pour Émilie, qui a réagi de belle façon selon le paternel.

«C’était de la pression aussi d’être au réseau national, a soulevé Robert Desjardins. Les pauses en chaque bout sont un peu plus longues, tout est un peu plus long et on a temps de penser plus. Émilie a réagi de manière extraordinaire considérant la situation.»

La saison double mixte est maintenant terminée pour le duo père-fille. Robert Desjardins entend profiter de la saison morte pour améliorer sa forme physique, qu’il juge inadéquate. Son but est ensuite de garder le rêve vivant, comme il le dit si bien.

«Je veux me garder en santé pour essayer de jouer avec ma fille le plus longtemps possible, a exprimé le père de famille de 48 ans. C’est un rêve de jouer avec ma fille contre les meilleurs au monde.»