Championnes en titre, les représentantes des clubs Riverbend/Dolbeau, Émilia Gagné, Mélina Perron, Marie-Pier Harvey, Chloé Arnaud et leur entraîneur, Joël Gagné, ont concédé la victoire, 6-5, à la formation de Gabrielle Lavoie, dimanche, en finale du Championnat provincial Scotties disputé à Grand-Mère.

Curling: défaite crève-coeur en finale pour Émilia Gagné

Équipe championne en titre, le jeune quatuor régional d’Émilia Gagné a subi une défaite crève-cœur en finale du Championnat provincial féminin Scotties, dimanche, sur les glaces de l’Aréna de Grand-Mère. Les représentantes des clubs Riverbend/Dolbeau, Émilia Gagné, Mélina Perron, Marie-Pier Harvey et Chloé Arnaud, se sont inclinées 6-5 face à la surprenante équipe junior de Gabrielle Lavoie (Victoria/Jacques-Cartier/Etchemin).

Ce sera donc à nouveau une équipe junior qui représentera le Québec au Tournoi des Cœurs Scotties, lequel sera présenté à Sydney en Nouvelle-Écosse, du 16 au 24 février.

Pourtant, en finale, l’équipe Gagné avait amorcé la rencontre en force en prenant l’avance 3-1 après quatre bouts. Toutefois, leurs adversaires ont frappé fort au cinquième bout en empochant trois gros points. Gagné a créé l’égalité au bout suivant, mais Lavoie a marqué un point dans les deux suivants pour prendre les devants 6-4. Au 10e et dernier bout, Émilia Gagné a tenté le grand coup, mais elle n’a récolté qu’un point, concédant du même coup le match.

« Malgré un mauvais trois points qu’on a donné au cinquième bout, ç’a été serré jusqu’à la fin. Malheureusement, à sa dernière pierre, (Émilia) n’avait pas le choix d’essayer une double sortie tout en demeurant dans la maison, mais la marge de manœuvre était mince », relate Joël Gagné, entraîneur de l’équipe et père d’Émilia, lors d’une entrevue téléphonique.

Même si elles repartent la tête haute, la médaille d’argent avait quand même un goût amer pour les Jeannoises, car seules les championnes obtiennent le billet pour les championnats canadiens. « Comme entraîneur, je trouve qu’elles ont quand même bien défendu leur fiche, parce que j’estime que les cinq équipes présentes au tournoi cette année auraient pu l’emporter. L’an passé, il y avait vraiment de grosses équipes sur papier qui étaient à battre et c’est ce qu’on avait fait en demi-finale et en finale. Mais cette année, ça pouvait être autant l’une que l’autre qui pouvait se rendre jusqu’au bout », mentionne-t-il.

Revers pour Roy

Du côté masculin, l’équipe de Jean-Sébastien Roy (Robert Desjardins, Pierre-Luc Morissette et René Dubois) avait terminé au tournoi à la ronde avec une fiche parfaite (9-0). Samedi, les choses se sont gâtées en ronde éliminatoire, alors que l’équipe Hôtel Le Montagnais a subi un premier revers de 8-2 contre Mike Fournier. Le quatuor Roy avait tout de même une deuxième chance d’accéder à la finale, mais il a plutôt subi lui aussi un revers crève-cœur de 7-6 en prolongation face à Martin Crête. Tirant de l’arrière 6-5 au 10e bout, l’équipe Roy a forcé le bout supplémentaire, mais Crête a profité de l’avantage du dernier lancer pour aller chercher la victoire et ainsi obtenir sa place en finale contre Mike Fournier. Crête a d’ailleurs poursuivi sur sa lancée victorieuse pour remporter la finale 8-7 en prolongation. Avec Dave Ainsley