Trois passionnés de CrossFit du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Jean-Mikael Desmarais (CrossFit O’Lac), Pascal Lapointe (CrossFit Chicoutimi) et Camil Morin (CrossFit O’Lac) ont obtenu leur billet pour participer en équipe au prestigieux Wodapalooza Fitness Festival, du 17 au 20 janvier, à Miami en Floride.

CrossFit: des régionaux parmi l’élite

Trois passionnés de CrossFit du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont obtenu leur billet pour le prestigieux rendez-vous de la discipline, le Wodapalooza Fitness Festival, du 17 au 20 janvier à Miami, en Floride. Donc, pour Pascal Lapointe, copropriétaire de CrossFit Chicoutimi, Jean-Mikael Desmarais, copropriétaire de CrossFit O’Lac et Camil Morin, membre de CrossFit O’Lac, pas de répit durant le temps des Fêtes, ni tourtière, ni alcool.

Le trio régional a en effet conclu au 19e rang sur les 650 équipes d’un peu partout dans le monde qui ont tenté d’obtenir leur place lors des qualifications en ligne qui se sont déroulées du 2 au 12 novembre.

L’équipe régionale fait donc partie des 60 trios qui prendront part à cette compétition internationale. Du trio, seul Jean-Mikael Desmarais a déjà participé à cette compétition internationale. Mais c’était de façon individuelle en janvier 2017. Pour le trio, ce sera une première participation en équipe.

« (Pour se qualifier), on avait 10 entraînements en 10 jours à effectuer et à filmer sur vidéo. Par la suite, il fallait envoyer tous nos vidéos pour faire valider la qualité de nos mouvements et ainsi authentifier de nos résultats, explique Pascal Lapointe.

« On ne s’attendait pas à finir aussi haut dans le classement, car il y a quand même 650 équipes à travers le monde qui essayaient. C’est du gros calibre. C’est comparable aux CrossFit Games, mais dans notre catégorie », ajoute le porte-parole de l’équipe qui a reçu avec bonheur la confirmation de leur participation dimanche dernier, à 23 h.

« Nous sommes trois passionnés de l’entraînement fonctionnel et nous sommes constamment à la recherche du dépassement de soi. Ce type de compétition est une façon d’exprimer tous les efforts déployés durant l’année afin d’améliorer nos capacités physiques. Nous aurons la chance de tester nos aptitudes contre les meilleurs dans ce sport », plaident-ils dans leur communiqué.

Pour l’honneur

Même s’ils ne gagnent pas leur vie avec des compétitions de CrossFit, les trois coéquipiers aspirent tout de même à un podium. « On s’attend à un podium. On a doublé l’entraînement. Nous ne sommes pas des athlètes de haut niveau, en ce sens que nous ne gagnons pas notre vie avec ça (compétitions). Nous avons nos familles et notre travail, mais d’ici au 17 janvier, on va s’entraîner et redoubler d’ardeur pour mettre toutes les chances de notre côté et être capables d’aller chercher une place sur le podium », fait valoir Pascal Lapointe.

Il n’y a pas de bourses rattachées à une place sur le podium. « C’est vraiment juste pour l’honneur », assure Pascal Lapointe. Les membres de l’équipe devront d’ailleurs assumer tous les frais liés à leur participation à cette compétition (transport, hébergement, etc.) « Nous allons faire une petite campagne de financement, mais c’est vraiment un trip de trois amis passionnés de CrossFit que nous allons faire », a-t-il conclu.