Simon Ouellet
Simon Ouellet

CoVélo Challenge: un succès semaine après semaine

Avec maintenant plus de 70 participants, le CoVélo Challenge, une série de défis cyclistes hebdomadaires répartis sur 21 semaines, est une réussite, selon l’organisateur des défis, Simon Ouellet.

Celui qui occupait les fonctions de directeur général du Grand prix cycliste de Saguenay est surpris de voir qu’après sept semaines, l’engouement est encore là. « Ça se passe bien. L’engouement est encore là, surtout dans la région. On en a qui participe chaque semaine et d’autres qui en font comme bon leur semble et c’est parfait comme ça. Ce ne sont pas tous les défis qui intéressent tout le monde, mais personnellement, je suis très content du résultat et je peux dire que mon objectif est atteint. Je ne voulais pas devoir prendre trop de temps à entrer les résultats », avoue Simon Ouellet.

Sept défis ont été réalisés jusqu’à maintenant, avec des distances qui varient entre 500 m et 7 km. L’organisateur ne veut pas trop augmenter le niveau de difficulté afin de s’assurer de rester accessible pour tous. « Je ne veux pas augmenter les distances parce qu’on va perdre des participants et ce n’est pas le but. À la place, on varie les défis. On ajoute du dénivelé, un départ arrêté ou un virage à 180 degrés », explique Simon Ouellet. Cette semaine, les cyclistes devront faire un 4km le plus rapidement possible sur un parcours plat. L’utilisation d’une pente avant le 4 km est permise.

Un classement serré

Bien que ce soit pour le plaisir uniquement, le classement général est toujours très serré. Le cycliste almatois Léandre Bouchard occupe toujours la première place chez les hommes avec un total de 145 points après sept épreuves. Son avance n’est que de cinq maigres points devant Pierre-Alexandre Tremblay. Luc Tremblay est troisième avec 139 points. De son côté, Simon Ouellet se place 4e avec un pointage de 121 points.

Chez les dames, Justine Tremblay occupe toujours le sommet avec 41 points, mais la compétition est féroce avec sa plus proche rivale, Laurie Dodier, qui a accumulé 37 points. Laura Fradet Carlos et Noémie Fortin partagent la troisième marche avec 22 points chacune.

Un avenir possible

M. Ouellet ne cache pas que l’idée est venue du confinement et qu’il n’avait pas l’intention de poursuivre au-delà de la présente saison, mais l’engouement vis-à-vis son projet pourrait changer la donne. « C’était pour combler l’absence de compétitions. On souhaite tous le retour des compétitions le plus rapidement possible, mais s’il y encore de la demande, pourquoi pas ? », confie-t-il.