Antoine Bouchard

Courte journée pour Antoine Bouchard

En action au Grand Chelem de Düsseldorf, samedi, en Allemagne, le judoka jonquiérois Antoine Bouchard n’a été en mesure de remporter son unique combat du jour chez les moins de 73 kilos.

Au lendemain de la splendide victoire de Jessica Klimkait dans la catégorie des moins de 57 kg, les choses ont été plus ardues pour les judokas canadiens. 

Étienne Briand (-81 kg) et Arthur Margelidon (-73 kg) ont été en mesure de signer une victoire, sauf qu’ils n’ont pas obtenu de classement.

Briand a amorcé sa journée avec une victoire par Ippon contre le Costaricain David Guillen Vargas pour ensuite subir la même médecine contre l’Allemand Dominic Ressel, qui terminera la compétition en cinquième place.

Quant à Margelidon, il a disposé de l’Italien Giovanni Esposito par Ippon en prolongation. Au combat suivant, il a plié l’échine par Ippon face au Moldave Victor Sterpu.

Catherine Beauchemin-Pinard (-63 kg) a elle aussi été éliminèe après avoir perdu son unique affrontement.

« Oui, ce fut une journée plus difficile », a concédé l’entraîneur Sasha Mehmedovic. « J’ai senti que c’était difficile pour certains athlètes de performer, car il s’agissait de la dernière compétition de cette tournée européenne. Certains en étaient à leur troisième tournoi en quatre semaines et la fatigue mentale a assurément été un facteur aujourd’hui (samedi). »

L’entraîneur ne croit toutefois pas que tout sera chamboulé pour autant à la suite de cette journée.

« La plupart des athlètes sont en bonne position pour leur place en vue des Jeux olympiques. Certains d’entre eux veulent un bon classement dans le tableau aux Jeux, alors une bonne performance aurait pu les aider, c’est certain », a-t-il ajouté.

Antoine Valois-Fortier devait être lui aussi de ce tournoi, sauf qu’il a fait l’impasse pour des raisons de santé.

Zach Burt (-90 kg), Mohab Elnahas (-90 kg), Shady Elnahas (-100 kg) et Kyle Reyes (-100 kg) seront les Canadiens qui combattront dimanche. Avec Sportcom