Les six kilomètres du parcours de la 6e édition de la Course des Dieux seront agrémentés de 25 obstacles.

Course des dieux : plus de boue et de plaisir au Bootcamp

Pour sa sixième édition, la Course des Dieux se renouvelle en s’associant avec le plus gros promoteur de courses à obstacles au Canada, l’entreprise québécoise Les événements Just Run. L’épreuve jonquiéroise, qui se déroulera le 18 mai, au mont Fortin, devient du même coup Bootcamp.

« C’est plus accessible à tout le monde. Il y a une partie familiale. Il n’y a pas de temps ni de puces. Le but est vraiment de s’amuser et se dépasser », fait valoir l’un des organisateurs, Denis Gravel. 

« Nous, on organise la course ; eux amènent du monde », explique-t-il, soulignant l’efficacité de l’entreprise en marketing sur le Web, qui organise d’autres événements bien connus comme Prison break, XMan Race et Northman Race. 

« On cherchait une façon de se renouveler. On a eu une édition à 1000 personnes, mais on voyait depuis quelques années, avec la tendance, que ça stagnait autour de 600-700 », indique Denis Gravel, visant entre 800 et 1000 participants pour cette 6e édition. Pour le moment, près de 600 personnes ont confirmé leur inscription. 

« On est vraiment contents qu’ils aient voulu se joindre à nous. Ils ont vraiment une bonne réputation. S’ils nous ont approchés, c’est qu’on a déjà établi une crédibilité », convient pour sa part Isabelle Thibeault. 

Sinon, la formule de la Course des Dieux demeure la même, et les profits seront encore une fois remis à la Fondation de ma vie. Plus de 20 000 $ ont été amassés lors des cinq premières éditions. Le parcours de six kilomètres sera agrémenté de 25 obstacles. Les organisateurs locaux s’occuperont de la fabrication de 15 obstacles et cinq autres naturels, tandis que la nouvelle association se traduira également par cinq « obstacles spectaculaires » utilisés dans la plupart des épreuves. 

« On essaie d’attirer le plus de personnes possible à venir jouer dans la bouette avec nous, parce qu’il va avoir plus de bouette cette année encore », promet Denis Gravel, rappelant que le parcours des mini-Dieux sera encore une fois accessible gratuitement. Il précise que les jeunes de 8 ans et plus pourront prendre le départ, ce qui favorisera les regroupements parents-enfants.