Théo Rochette participera à un deuxième tournoi de la Coupe Hlinka-Gretzky, après avoir représenté la Suisse l’an dernier.

Coupe Hlinka-Gretzky: Lapierre et Rochette parmi les élus

L’édition 2019 de la Coupe Hlinka-Gretzky sera certainement intéressante à suivre pour les partisans des Saguenéens de Chicoutimi. Les attaquants Théo Rochette et Hendrix Lapierre ont tous les deux été retenus par les dirigeants de Hockey Canada pour faire partie de la formation canadienne pour la compétition regroupant les meilleurs joueurs de moins de 18 ans au monde, du 5 au 10 août.

La sélection de Lapierre dans le groupe de 22 joueurs n’avait rien d’une surprise après en avoir mis plein la vue lors du camp de sélection qui se déroulait à Calgary. Au passage, le patineur de Gatineau a éclipsé un autre attaquant, l’Ontarien Quinton Byfield, identifié comme un espoir de premier plan en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale. Lapierre a marqué dans les trois matchs, trois victoires des Rouges, cumulant quatre points. Même s’il a été moins utilisé mardi et que sa place semblait déjà acquise, il a tout de même touché la cible en troisième période sans aide, ce qui permettait aux Rouges de se rapprocher à 3-2 avant de l’emporter 4-3. Ses trois buts ont représenté un sommet du camp estival, à égalité avec Jacob Perreault, le fils de l’ancien de la Ligue nationale Yanic Perreault.

Hendrix Lapierre s’est attiré les éloges au cours du camp d’entraînement de l’équipe canadienne.

« Il y a Hendrix Lapierre et il y a les autres joueurs au camp », a commenté le directeur du Bureau centrale de recrutement de la LNH, Dan Marr, mardi, lors d’une entrevue avec LNH.com. Il a été tellement bon, il est assurément ici en mission. Il est prêt à faire partie de cette équipe et il démontre qu’il veut être un des leaders de la formation.»

« Ç’a super bien été. J’ai bien commencé le camp et ça m’a donné beaucoup de confiance pour la suite, a déclaré Lapierre encore une fois à LNH.com.

Theo Rochette

«Il y avait un petit stress au début parce que tu te retrouves avec les 43 autres meilleurs joueurs au pays, mais on a rapidement formé une chimie d’équipe et ça nous a aidés», a poursuivi l’attaquant de 17 ans qui se dit en pleine forme après avoir soigné de petits bobos pendant l’été, lui qui n’a diputé que 48 matchs avec les Sags la saison dernière, récoltant 45 points.

Pour sa part, évoluant avec les Blancs en compagnie de Byfield, Théo Rochette a été blanchi en trois rencontres, mais il a suffisamment impressionné pour tout de même mériter un poste pour la compétition internationale. Il s’agira d’une deuxième participation pour celui qui possède la double nationalité canado-suisse. L’an dernier, il avait porté les couleurs de la Suisse.

Les défenseurs Jérémie Poirier, des Sea Dogs de Saint-Jean, et Lukas Cormier, des Islanders de Charlettown, ainsi que l’attaquant des Cataractes de Shawinigan Mavrik Bourque sont les autres joueurs de la LHJMQ qui défendront l’honneur du Canada qui a remporté l’or 22 fois en 28 tentatives lors de cette compétition estivale.

Theo Rochette
Hendrix Lapierre