Antoine Bouchard et Francois-Gautnier Drapeau

Coupe européenne de judo: deux régionaux ratent le podium

Le Canada a connu une faste journée, samedi, avec une récolte de quatre médailles, dont une d'or à la Coupe européenne de judo disputée à Orenbourg, en Russie. Toutefois, le Jonquiérois Antoine Bouchard et la Dolmissoise Marie Besson ont chacun raté de peu le podium en s'inclinant dans la finale pour le bronze.
Évoluant chez les -66 kilos, Antoine Bouchard a conclu au 5e rang après avoir terminé sa journée avec une fiche de deux victoires et une défaite dans les préliminaires ainsi que deux victoires au repêchage. En finale pour le bronze, il a été vaincu par waza-ari par le Français Franck Vernez.
Évoluant pour sa part chez les -52 kilos, Marie Besson a fini au pied du podium , avec elle aussi une cinquième place. La Dolmissoise a gagné et perdu un combat dans les rondes préliminaires pour ensuite s'imposer à ses deux affrontements du repêchage. À son combat pour le bronze, elle a aussi concédé la victoire à la Bélarusse Kseniya Danilovich qui l'a remporté par waza-ari.
Malgré qu'elle soit toujours d'âge junior, l'athlète de 19 ans s'est très bien tirée d'affaire en Russie, ce qui augure bien pour son retour au Canada, la semaine prochaine, afin de prendre part aux Championnats canadiens. À Calgary, la Dolmissoise défendra ses titres de championnes à la fois dans les catégories junior et senior.
Une fois cette étape franchie, elle prendra également part à d'autres compétitions du circuit des coupes d'Europe en Hongrie et en Pologne au début juillet pour terminer sa préparation en vue des Jeux de la Francophonie qui se dérouleront à Abidjan, en Côte d'Ivoire, du 21 au 30 juillet 2017.
Médailles du Canada
Sur le podium, le Canada s'est particulièrement imposé chez les femmes -57 kilos, ses représentantes occupant presque toutes les marches du podium. Jessica Klimkait a remporté l'or, tandis que Catherine Beauchemin-Pinard et Ecaterina Guica ont mis la main sur le bronze. Klimkait, de Whitby, en Ontario, a réalisé un parcours parfait. « Un des moments forts a été mes victoires à mes quatre premiers matchs. J'ai gagné en faisant beaucoup de techniques au sol. Je trouve ça bien de voir que je m'améliore de ce côté. » Invaincue après les préliminaires, elle a poursuivi sur sa lancée avec deux victoires par ippon, en demi-finale face à la Mongole Altantsetseg Batsukh et en finale contre la Russe Dilbara Salkarbek Kyzy.
Ecaterina Guica a connu un bon début de journée avec une fiche de deux victoires dans le tableau préliminaire. En demi-finale, Salkarbek Kyzy a gagné par ippon, mais la Montréalaise s'est reprise à son combat suivant. Elle a terminé la journée en envoyant au tapis une autre représentante du pays hôte, Viktoriia Baidak.
De son côté, Catherine Beauchemin-Pinard a d'abord perdu son combat des préliminaires pour ensuite vaincre deux adversaires du repêchage. À sa dernière présence sur le tatami, la judoka de Saint-Hubert a gagné par ippon contre Batsukh.
Puis, il aura fallu attendre jusqu'en demi-finale avant de voir Arthur Margelidon (-73 kg) courber l'échine. Le Montréalais était imbattable avec trois victoires dans les préliminaires. Toutefois, le Russe Saian Ondar, futur médaillé d'or, a mis un frein à son élan en le battant par waza-ari. Qu'à cela ne tienne, Margelidon a retroussé ses manches et a vaincu par ippon le Russe Oleg Shevchenko pour s'emparer d'une médaille bronze. Johanne Saint-Pierre