Le secondeur Philippe Lavoie, de Sainte-Jeanne d’Arc, a connu une première saison plus difficile au sein des Carabins de l’Université de Montréal, en raison des blessures. Samedi, il a encouragé ses coéquipiers qui ont pu soulever la coupe Dunsmore aux dépens du Rouge et Or de l’Université Laval.

Coupe Dunsmore: Philippe Lavoie aurait préféré jouer

Même si les blessures ont passablement gâché sa première saison de football universitaire avec les Carabins de l’Université de Montréal, le secondeur Philippe Lavoie, de Sainte-Jeanne d’Arc, était heureux de voir son équipe remporter la coupe Dunsmore, samedi, au Stade Telus de l’Université Laval. Les Carabins ont en effet soulevé la coupe Dunsmore à l’issue d’une victoire de 25-10 contre le Rouge et Or de l’Université Laval.

L’athlète de 20 ans, au gabarit de 6’3’’, 208 livres, aurait bien sûr préféré être dans le feu de l’action pour la troisième conquête de la coupe Dunsmore par la formation de l’Université de Montréal, mais il a dû se contenter d’encourager les siens des lignes de côté. D’ailleurs, il croise les doigts pour que ses coéquipiers poursuivent sur leur lancée victorieuse, samedi prochain, alors qu’ils affronteront les Axemen d’Acadia en finale de la Coupe Uteck, en Nouvelle-Écosse.

S’ils franchissent cette étape, les Carabins seront de retour au Stade Telus de Québec le 23 novembre pour la finale de la coupe Vanier et Lavoie pourra être sur place pour les encourager.

Saison difficile

La première saison du Jeannois au football universitaire n’aura pas été facile. Après avoir réussi à faire sa place au sein des unités spéciales, l’ancien des Gaillards du Cégep de Jonquière a disputé les deux premiers matchs de la saison avant de se blesser à une jambe lors du match contre McGill. Il devait effectuer un retour au jeu pour l’avant-dernier match de la saison contre Sherbrooke, mais il s’est blessé à l’entraînement. « Je ne suis pas satisfait (de ma saison), mais j’aime bien l’équipe et c’est cool », nuance-t-il.

Si le #42 n’a pu contribuer à la victoire samedi, il était heureux de voir les siens l’emporter. « C’était vraiment cool. J’ai vraiment aimé et c’était “l’fun” de voir les gars vraiment contents de ce qu’ils avaient accompli. »

Rappelons que les Carabins avaient mis la main sur la coupe Dunsmore une première fois en 2014 pour ensuite remporter la coupe Vanier. Ils avaient à nouveau remporté la coupe Dunsmore en 2015 sans toutefois parvenir à réitérer leur exploit de 2014.