Capitaine des Huskies de Rouyn-Noranda, Rafaël Harvey-Pinard a été le premier à soulever la Coupe du Président.

Coupe du Président: Samuel Harvey et Rafaël Harvey-Pinard champions!

Il y a un peu de couleurs régionales, samedi, dans la conquête de la coupe du Président par les Huskies de Rouyn-Noranda! Le gardien de but d’Alma Samuel Harvey et l’attaquant de Jonquière Rafaël Harvey-Pinard ont grandement fait leur part, samedi, dans la victoire de 4-0 des Huskies face aux Mooseheads de Halifax.

Les champions de la saison régulière (59-8-0-1) ont ainsi remporté les grands honneurs de la finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en six rencontres. Les hommes de Mario Pouliot tenteront maintenant d’aller chercher la Coupe Memorial, trophée remis aux monarques du hockey junior canadien, lors du tournoi présenté à Halifax du 17 au 26 mai.

Samuel Harvey est devenu le neuvième gardien de l’histoire de la LHJMQ à remporter deux fois la Coupe du Président, après un premier sacre en 2016. Il était toutefois l’adjoint du gardien numéro un Chase Marchand avec les Huskies.

«De gagner la coupe maintenant, en ayant plus de temps de glace et en jouant un rôle plus important, c’est incroyable, a lancé le cerbère de 20 ans joint au téléphone quelques minutes après la consécration. Je pense que j’étais rendu là dans ma carrière. Je suis tellement reconnaissant envers cette équipe et tous mes coéquipiers. On a connu une excellente saison et je pense qu’on récolte ce qu’on a semé pendant l’année. On a hâte d’aller célébrer avec nos partisans, ils le méritent.»

Rafael Harvey-Pinard a marqué le deuxième but des Huskies, en deuxième période.
Samuel Harvey a blanchi les Mooseheads lors du match #6, en réalisant 28 arrêts.

Auteur d’un jeu blanc de 28 arrêts dans le sixième match, Samuel Harvey a réalisé l’un des jeux les plus importants de la finale lors de la cinquième rencontre, quand il a volé un but à Raphaël Lavoie dans les derniers instants de la partie. Les Huskies s’accrochaient alors à une avance d’un but. Rafaël Harvey-Pinard a ensuite fermé les livres avec deux buts dans un filet désert.

«Il y a eu plusieurs gros jeux pendant la série et je ne sais pas si mon arrêt était le plus gros, mais je suis très heureux d’en avoir fait un et je suis fier de mes coéquipiers», a humblement commenté Samuel Harvey, tout en louangeant la contribution de Rafaël Harvey-Pinard, l’autre Bleuet des Huskies.

«Il été incroyable, a laissé tomber Harvey. Il a été nommé capitaine en début de saison et on savait qu’il allait montrer l’exemple. C’est un travailleur acharné et il l’a démontré à toutes ses présences sur la glace. Il mérite tout ce qui lui arrive.»

«RHP» donne le ton

Harvey-Pinard a effectivement récolté le fruit de ses efforts au cours de la finale. Meilleur marqueur avec 14 points en six matchs, il a de nouveau donné le ton en marquant le deuxième but des Huskies samedi, en deuxième période. Il en a ajouté un autre dans une cage déserte en fin de match, pour terminer la ronde ultime avec huit buts, dont cinq en deux rencontres!

«On a tellement travaillé fort et c’est difficile de décrire ce que je ressens en ce moment, a réagi Rafaël Harvey-Pinard. J’ai seulement donné mon 110 % à chaque présence et de bonnes choses sont arrivées. Ça n’a pas été facile, les Mooseheads ont une excellente équipe et on a eu besoin de tout donner. Tout joueur de hockey junior veut gagner la Coupe du Président et on est contents d’avoir réussi.»

Reconnu comme étant un joueur ayant la capacité de changer l’allure d’un match à lui seul par son ancien entraîneur Steve Thériault chez les Élites de Jonquière, celui qu’on surnomme «RHP» à Rouyn-Noranda a fait honneur à sa réputation avec une récolte de 27 points pendant la danse du printemps. Le choix de 8e ronde des Huskies en 2015 a toutefois pris soin de demeurer terre à terre.

«C’est dans le midget AAA qu’on apprend le plus et Steve m’a tellement bien enseigné des éléments importants en tant que joueur de hockey», a reconnu Harvey-Pinard, les yeux tournés vers le début du tournoi de la coupe Memorial, la semaine prochaine.

«Il reste du travail à faire», a-t-il conclu.

Dans le camp des vainqueurs, le défenseur Noah Dobson a reçu le trophée Guy Lafleur, remis au joueur le plus utile des séries. Acquis du Titan d’Acadie-Bathurst en janvier, il a obtenu 29 points en 20 rencontres éliminatoires. Il a du même coup gagné la coupe du Président pour une deuxième année de suite, tout comme son entraîneur-chef Mario Pouliot, lui aussi membre du Titan la saison dernière.

Les Huskies sont les champions de la Coupe du Président pour la deuxième fois en quatre ans.