Julie Lévesque de Chicoutimi et Corinne Boudreault de L’Anse-Saint-Jean posent fièrement avec leur médaille d’or et le trophée des championnes remportés vendredi dans le cadre du Championnat du monde de dek hockey 3 contre 3. Les Canadiennes ont éclipsé la Grande-Bretagne 14-2 en finale.

Corinne Boudreault et Julie Lévesque championnes du monde

Corinne Boudreault de L’Anse-Saint-Jean et Julie Lévesque de Chicoutimi ont apposé leur nom sur le trophée de la Coupe du monde de dek hockey 3 vs 3 WBHF qui s’est déroulée à Bratislava en Slovaquie. Les deux Saguenéennes font partie de l’équipe canadienne féminine qui vient d’être championne mondiale.

Il faut dire que les Canadiennes ont été dominantes tout au long du tournoi de hockey-balle, en vainquant leurs adversaires par haut pointage la majorité du temps. Après avoir passé haut la main la ronde préliminaire, Équipe Canada (Women) a disposé des Tchèques 20-0 en demi-finale, avant d’affronter la Grande-Bretagne en finale. Même si les coriaces Britanniques leur avaient offert une bonne opposition (8-6) avant l’ultime affrontement, les Canadiennes n’en ont fait qu’une bouchée en finale en l’emportant 14-2. Pour les Canadiennes, il s’agit d’un deuxième sacre en quatre ans. En 2016 cependant, le titre avait échappé aux Canadiennes.

«Le tournoi a peut-être paru facile, mais nos adversaires étaient en forme et n’ont jamais abandonné», a écrit Corinne Boudreault dans un courriel concernant le parcours sans fautes des Canadiennes. «Nous avons donné notre 100% à chaque match et ce fut une expérience culturelle et sportive incroyable!»

Garder la forme

Natives de la région, Corinne et Julie faisaient partie de l’équipe québécoise qui représentera le Canada à l’occasion du Championnat du monde présenté à Bratislava. Pour Corinne Boudreault, il s’agissait d’une deuxième participation à un championnat du monde de hockey balle 3 contre 3, elle qui avait pris part à l’édition 2016 tenue dans la région de Lanaudière. En saison régulière, le duo fait partie de l’équipe PowerBall de Montréal.

Pour Corinne Boudreault, le prochain défi est d’être en mesure de refaire sa place au sein de l’équipe. «Il y a tellement de filles talentueuses au Québec», a conclu la native de L’Anse-Saint-Jean. Avec ses coéquipières, elle qui continuera de jouer tout l’été dans les tournois «Alex Burrows» pour garder la forme.