La direction des Élites midget AAA de Jonquière a annoncé la nomination d’Arnaud Dubé au poste d’entraîneur-chef. Un choix logique pour celui qui a grandi dans la structure et qui était adjoint la saison dernier. Dubé a ratifié un contrat de trois ans.
La direction des Élites midget AAA de Jonquière a annoncé la nomination d’Arnaud Dubé au poste d’entraîneur-chef. Un choix logique pour celui qui a grandi dans la structure et qui était adjoint la saison dernier. Dubé a ratifié un contrat de trois ans.

Contrat de trois ans pour Arnaud Dubé à la barre des Élites midget AAA de Jonquière

La logique a été respectée chez les Élites midget AAA de Jonquière avec la nomination d’Arnaud Dubé au poste d’entraîneur-chef pour les trois prochaines saisons. Il succède à Maxime Desruisseaux, dont il a été l’adjoint la saison dernière.

«Arnaud est de la région et il provient de notre structure. L’an passé, il avait suivi le processus en même temps que Maxime. On pensait que les deux formaient un bon duo ensemble et qu’il pourrait aller chercher un peu plus d’expérience avec Maxime. C’est pourquoi chacun avait un contrat de deux ans», a expliqué le DG des Élites, Simon Tremblay en entrevue téléphonique.

Le départ de Desruisseaux pour les Tigres de Victoriaville a en quelque sorte accéléré le processus. «On croit fermement qu’Arnaud est rendu là dans sa carrière. Depuis 2012, il a franchi les étapes une à une et il a connu beaucoup de succès avec ses équipes pee-wee et bantam. Il a travaillé au niveau des Jeux du Québec et des équipes Québec U14 et U15», rappelle le DG des Élites.

L’organisation jonquiéroise a reçu plusieurs curriculum vitae de candidats intéressés à diriger la formation midget AAA, mais la direction a jugé que Dubé était le choix qui s’imposait.

Objectif atteint

Pour sa part, Arnaud Dubé était très heureux du dénouement, lui qui ne tient jamais rien pour acquis, que ce soit dans la vie ou au hockey. «C’est un objectif que j’avais et je fais mon chemin de cette façon. Je suis très heureux de la nouvelle d’aujourd’hui et très content que l’organisation me fasse confiance», souligne d’entrée de jeu le nouveau pilote des Élites.

Ce dernier estime avoir pris la bonne décision l’an dernier en acceptant le poste d’adjoint. Une étape qui lui a permis d’apprendre beaucoup. Cela dit, il entend continuer à apporter ses forces et ses couleurs et entreprend ce nouveau défi en force et avec enthousiasme.«Je suis un passionné qui aime communiquer avec les joueurs. Je suis très exigeant et structuré et j’ai toujours eu en tête que le développement du joueur était primordial. Et c’est ce que je veux continuer d’apporter.»

Il n’a pas l’intention de laisser le spectre de la pandémie assombrir ses projets. «Chaque saison a ses défis et son lot de difficultés, philosophe-t-il. Ça fait partie de la vie. COVID ou pas, ça revient au même. Ce sera la contrainte de cette année jusqu’à ce que ce soit terminé. Mais ce n’est vraiment pas un point qui me stresse.»

Le nouvel entraîneur-chef a aussi tenu à remercier toutes les personnes qui l’ont aidé à progresser durant les dernières années, dont Maxime Desruisseaux qui a partagé son expérience du junior majeur et «qui a fait une grosse différence dans mon cheminement», ainsi que tous les dirigeants et les entraîneurs des Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui lui ont fait confiance depuis bientôt 10 ans, et évidemment les dirigeants des Élites pour la confiance témoignée.

Adjoint

La nomination d’Arnaud Dubé à la barre de l’équipe laisse le poste d’adjoint vacant. Le DG Simon Tremblay assure que le choix du bras droit du nouvel entraîneur-chef n’est pas encore amorcé. «En ce qui concerne l’adjoint, on va prendre le temps de trouver la bonne personne qui va bien épauler Arnaud et qui va bien le compléter».

Reprise des activités

Les récentes annonces du gouvernement ont permis aux dirigeants du circuit midget AAA d’envisager la saison avec optimisme. «On pense même être en mesure de jouer une saison normale. C’est pourquoi on n’avait pas fait trop de flaflas avec le poste d’entraîneur-chef puisqu’on ne savait pas trop vers quoi on s’enlignait pour la prochaine saison. Il y avait beaucoup de points d’interrogation. Il n’y avait pas eu de précamp et on ne savait pas non plus s’il y aurait un camp. C’était des retombées économiques que nous n’avions pas et c’était embêtant de nommer quelqu’un dans ces circonstances», explique Simon Tremblay.

Le passage de la phase 1 à 5 dans les dernières heures est de bon augure pour la reprise des activités aussi tôt qu’en août prochain. «On croit que nous serons en mesure d’avoir une saison complète, avec un camp d’entraînement au mois d’août et peut-être même un précamp au début août», avance le DG des Élites.

«Nous avions une bonne formule de précamp cette année que nous n’avons pas été en mesure d’appliquer sur la glace (ce printemps), souligne-t-il. Arnaud et moi, on va s’asseoir ensemble et voir vers quoi on s’enligne.»

La dernière saison du midget AAA a été marquante en prenant fin abruptement en raison du coronavirus. Même si les dernières nouvelles sont des plus encourageantes et réjouissantes, le DG reste prudent en raison du risque d’une deuxième vague. Cela dit, l’organisation souhaitait tout de même aller de l’avant et la nomination d’Arnaud Dubé s’inscrit dans cette foulée.

Mentionnons enfin que le président des Élites, Michel Simard, poursuivra dans ses fonctions et comme gouverneur de l’équipe pour la prochaine saison. Quant à Lucie Girard, elle avait prévu prendre sa retraite d’adjointe aux communications à la fin de la dernière saison, mais dans les circonstances, elle a accepté de rester en poste et de faire profiter l’organisation de sa vaste expérience pour une autre saison.