À 19 ans, Claudia Gagnon va participer à ses premières Coupes du monde de patinage de vitesse courte piste.

Claudia Gagnon vivra ses premières Coupes du monde

Claudia Gagnon se retrouve en plein coeur du virage jeunesse de Patinage de vitesse Canada. La Baieriveraine Claudia Gagnon fait partie de l’équipe nationale qui va participer aux deux premières Coupes du monde de patinage de vitesse courte piste, en Alberta du 2 au 4 novembre, et à Salt Lake City du 9 au 11 novembre.

Les 12 membres (six hommes et six femmes) ont été dévoilés jeudi. Chez les hommes, Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, fait partie du contingent canadien, tout comme Charles Hamelin, Charle Cournoyer, Pascal Dion, Stéphane Dubois et Cédrik Blais.

L’équipe féminine est la plus transformée. Les départs de Marianne St-Gelais (retraite) et Valérie Maltais (maintenant en longue piste) ont ouvert la porte aux plus jeunes, dont Claudia Gagnon, qui va avoir 20 ans en décembre. À noter que cinq des patineuses sélectionnées vont faire leurs débuts en Coupe du monde, soit Gagnon, Alyson Charles, Camille De Serres-Rainville, Alison Desmarais et Courtney Sarault.

La Félicinoise Kasandra Bradette a toutefois été écartée de la sélection nationale pour les Coupes du monde 1 et 2. Les vétérans Kim Boutin et Jamie MacDonald font partie de l’équipe du groupe de course, mais les deux ne participeront pas aux deux compétitions internationales. Patinage de vitesse Canada a expliqué dans un communiqué qu’elles ne figuraient pas dans le programme d’entraînement des deux femmes.

« Notre équipe féminine sur courte piste a perdu certains noms notables de la saison dernière, mais nous sommes confiants que les huit athlètes sélectionnées pour représenter le Canada cette année feront un travail remarquable, a indiqué l’entraîneur Frédéric Blackburn. La possibilité de voyager dans le monde et de rivaliser avec les meilleures patineuses donnera à notre équipe une expérience enrichissante et les aidera à s’améliorer. »

Chez les hommes, Samuel Girard va tenter de rééditer ses exploits de la saison dernière. Il a décroché six médailles sur le circuit de la Coupe du monde, en plus de remporter l’or au 1000 mètres aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Notre équipe masculine est composée d’un bon mélange de vétérans et de jeunes, a exprimé le nouvel entraîneur de l’équipe masculine, Éric Bédard. Chacun d’entre eux est capable de rivaliser avec les meilleurs patineurs au monde et d’obtenir des podiums sur le circuit de la Coupe du monde. »