La Baieriveraine Claudia Gagnon prendra part aux deux dernières étapes de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste en Europe, au début février. Elle sera en action aux épreuves du 1000 m et du 1500 m.

Claudia Gagnon prendra part aux étapes en Europe

Après avoir pris part aux deux premières étapes du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste à l’automne, la Baieriveraine Claudia Gagnon sera de retour en piste avec l’équipe canadienne pour les deux dernières étapes de la saison qui se dérouleront en Europe, soit du 6 au 8 février, à Dresde, en Allemagne, puis du 14 au 16 février, à Dordrecht, aux Pays-Bas.

L’athlète de 21 ans est évidemment heureuse et fébrile à l’idée de renouer avec le circuit mondial, puisque ses dernières prestations en Coupe du monde remontaient au début de novembre dernier, avec les étapes de Montréal et de Salt Lake City. Pour les étapes en Europe, la Saguenéenne prendra part aux deux épreuves du 1500 m lors de l’étape allemande et elle participera aux distances du 1500 m et du 1000 m aux Pays-Bas. De plus, elle fera partie du relais féminin.

« Je suis vraiment contente parce que je voulais absolument être de l’équipe pour ces deux dernières coupes du monde! Ça me donne un autre moment pour me prouver et prouver ce que je peux faire, tant au niveau individuel que pour le relais. C’est donc sûr que je m’en vais là-bas pour travailler fort et donner tout ce que je peux », a-t-elle indiqué, en entrevue téléphonique.

En plus du relais féminin, Claudia aimerait bien avoir la chance de participer à un relais mixte. « On va le savoir juste une fois là-bas et j’aimerais avoir la chance d’en faire au moins un. Pour le relais féminin, je devrais avoir vraiment de bonnes chances de le faire. Dans le fond, nous sommes les mêmes six filles qui étaient aux deux premières coupes du monde et c’est l’fun d’être de retour ensemble pour les deux dernières », convient celle qui fera équipe avec Kim Boutin (Sherbrooke), Courtney Sarault (Nouveau-Brunswick), Alyson Charles (Montréal), Danaé Blais (Châteauguay) et Rikki Doak (Nouveau-Brunswick).

La délégation canadienne s’envolera samedi vers le Vieux Continent. « On patine le matin, avant de partir. Pour moi, ce sera un peu comme mon premier vrai voyage de l’année parce que Salt Lake, ce n’est pas très loin. Alors, je suis ben excitée », avoue-t-elle, en ajoutant que « ça augure bien aussi pour les coupes du monde ».

La Baieriveraine Claudia Gagnon (à droite) a contribué à la conquête de la médaille d’argent au relais, lors des Championnats des quatre continents tenus au début du mois. Elle prendra part aux épreuves du 1500m et du 1000m lors deux dernières étapes de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste en Europe, au début février.

Claudia Gagnon avait pris part à la première édition des Championnats des quatre continents, où elle avait contribué à la conquête de la médaille d’argent au relais féminin, même si l’équipe canadienne n’était pas à son sommet lors de cette compétition. Actuellement, l’équipe est en maintien pour cette semaine.

« C’est un peu moins intense, mais plus rapide. On est plus dans la vitesse quand on fait des trucs que dans le volume. La semaine prochaine, ça va descendre en intensité pour se préparer pour les coupes du monde. »

Les équipes canadiennes seront sur la glace dès lundi et apprivoiseront graduellement le décalage horaire. Les Canadiens ont remporté 18 médailles jusqu’ici en Coupe du monde, dont cinq dans les épreuves du relais.

Première et retour

Dans le communiqué de Patinage de vitesse Canada, on rappelle que Kim Boutin sera de retour après une courte pause pour soigner un genou blessé, elle qui a remporté huit médailles de la Coupe du monde cette saison. Le vétéran patineur Charles Hamelin (Sainte-Julie), qui s’est absenté à l’occasion des deux plus récentes étapes de la Coupe du monde, renouera lui aussi avec la compétition.

Ils seront accompagnés de deux athlètes qui ont accédé au podium du classement général à l’occasion de l’édition inaugurale des Championnats des quatre continents, soit Steven Dubois (Lachenaie) et Courtney Sarault. Dubois et Sarault sont les seuls patineurs canadiens qui ont foulé un podium de la Coupe du monde cette saison hormis Boutin, alors qu’ils ont décroché cinq médailles individuelles à eux deux.

Pour sa part, l’Ontarien Alphonse Ouimette, 24 ans, fera ses débuts sur le circuit de la Coupe du monde, à Dresde. Il sera remplacé lors de la dernière étape, à Dordrecht, par William Dandjinou (Verdun), qui représentera le Canada cette fin de semaine, à Bormio, en Italie, dans le cadre des Championnats du monde junior courte piste.