L’équipe canadienne féminine de relais composée (à gauche sur la photo) est en lice pour la catégorie Partenaire(s) de l’année du Gala Sports Québec. La Baieriveraine Claudia Gagnon (à l’extrême gauche) fait partie du groupe des nommées.
L’équipe canadienne féminine de relais composée (à gauche sur la photo) est en lice pour la catégorie Partenaire(s) de l’année du Gala Sports Québec. La Baieriveraine Claudia Gagnon (à l’extrême gauche) fait partie du groupe des nommées.

Claudia Gagnon et Valérie Maltais en lice au Gala Sports Québec

Des six patineuses finalistes au 47e Gala Sports Québec dans la catégorie partenaires de l’année, deux proviennent de La Baie. En effet, la patineuse de vitesse courte piste, Claudia Gagnon, ainsi que sa concitoyenne Valérie Maltais, en longue piste, se retrouvent sur les rangs pour leur contribution à leur équipe respective.

En raison de la situation actuelle, les finalistes au prestigieux gala du sport québécois seront dévoilés en ligne jusqu’au 17 avril à raison de quelques catégories par semaine. L’équipe nationale féminine de relais composée de Kim Boutin, Alyson Charles, Danaé Blais, Claudia Gagnon et Camille de Serres-Rainville est en lice, en plus de Valérie Maltais pour son rôle au sein de la poursuite par équipe sur la scène internationale longue piste.

Sur sa page Facebook, la Baieriveraine Valérie Maltais s’est dite très contente d’être en nomination comme partenaire de l’année au Gala Sport Québec.

Les plongeuses Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu sont les autres finalistes de la catégorie Partenaire(s) de l’année. La ou les lauréate(s) seront connues lors du Gala Sports Québec qui est prévu le 6 mai, mais qui risque fort d’être reporté.

Courte piste

Ayant comme objectif ultime d’être la meilleure équipe de relais au monde, les patineuses courte piste membres du relais canadien ont débuté l’année 2019 en remportant le bronze aux Championnats du monde, à Sofia, en Bulgarie.

À l’automne 2019, Gagnon et ses coéquipières ont prouvé leur constance en montant sur le podium à toute les Coupes du monde avec quatre en quatre. C’est la seule équipe à avoir réussi cet exploit au courant de cette période. Plus impressionnant encore, elles ont remporté l’or à la 4e étape de la Coupe du monde, une première pour le relais féminin canadien depuis la saison 2014-15! Alors que l’équipe est composée de jeunes patineuses, le futur semble briller pour ce groupe qui peut compter sur une excellente coéquipière en Courtney Sarault du Nouveau-Brunswick.

Longue piste

Après une carrière prolifique en courte piste, Valérie Maltais a fait le saut en longue piste à l’été 2018. Trouvant rapidement ses repères, elle s’est jointe à l’équipe de poursuite et a très vite formé un trio exceptionnel avec Ivanie Blondin et Isabelle Weidemann.

En février 2019, elles ont terminé 4es des Championnats du monde. Ce n’était que le début, alors qu’elles sont grimpées sur le podium lors des trois Coupes du monde tenues à l’automne 2019 remportant le bronze, l’or et l’argent pour ainsi s’assurer du titre de championnes de la Coupe du monde pour la saison 2019-20.

Son bagage de patineuse de vitesse courte piste a certainement aidé Valérie, mais cette progression en accéléré est fort impressionnante. Le trio canadien se dirige en force vers les Jeux olympiques de 2022.