Claude Bouchard

Claude Bouchard cherche la stabilité

Claude Bouchard a aujourd'hui du temps devant lui et il se promet de l'utiliser judicieusement pour faire le point et prendre la meilleure décision pour son avenir professionnel et personnel.
Les Cataractes de Shawinigan ont annoncé, mardi après-midi, que le Jonquiérois ne sera pas de retour derrière le banc de leur équipe la saison prochaine. Il demeurera cependant associé à l'organisation à titre de conseiller spécial au directeur général Martin Mondou et à son adjoint Mario Carrière.
Au lendemain de l'élimination surprise des Cataractes en première ronde des séries aux mains des Foreurs de Val-d'Or, Claude Bouchard avait émis des doutes sur la suite de son aventure avec les Cataractes. L'annonce de mardi n'a donc rien d'étonnant.
« À la fin de la saison, j'avais dit à Martin Mondou que j'avais trouvé ça difficile sur le plan personnel, que je m'étais ennuyé, rappelle Claude Bouchard. En plus, sur le plan professionnel, nous n'avons pas connu la fin de saison attendue. Il me restait une année de contrat et les Cataractes vont commencer un nouveau cycle la saison prochaine. J'ai demandé à Martin s'il se sentait à l'aise avec l'idée de commencer ce cycle avec un entraîneur à qui il restait une année de contrat ou s'il préférait se tourner tout de suite vers un nouvel entraîneur. Il m'a dit qu'il allait y penser. Nous avons finalement convenu que je ne serai pas de retour.
« Cette décision ne signifie pas que je mets une croix sur le hockey. J'aime encore ''coacher'', mais je veux aussi rester dans ma région. Pour une rare fois dans ma vie, j'ai du temps pour m'occuper de mes affaires. Au cours des prochaines semaines, je vais étudier mes options et je prendrai la meilleure décision pour moi. Mon objectif numéro un est de rester dans la région. J'espère trouver un peu plus de stabilité dans ma vie professionnelle et personnelle. »
Claude Bouchard explique qu'il ne pourra reprendre son travail à la Commission scolaire de La Jonquière l'automne prochain parce que le congé sans solde qu'il avait obtenu pour poursuivre son travail avec les Cataractes couvre une période de deux ans. En revanche, la dernière année de son contrat avec les Cataractes sera honorée puisqu'il demeurera associé à l'équipe.
Appelé en renfort en février 2016, Bouchard a obtenu 51 victoires et 24 revers avec les Cataractes. Il a connu ses plus beaux moments avec cette équipe lors des séries du printemps 2016 quand elle a atteint la grande finale.
« Je dois beaucoup à Martin Mondou, avance le Jonquiérois. Il m'a ramené dans la ligue à titre d'entraîneur-chef et je lui en suis reconnaissant. Je devais être honnête avec lui et lui dire que je retournerais dans ma région après la dernière année de mon contrat. J'ai beaucoup apprécié mon séjour avec les Cataractes. Nous avons fait un bon bout de chemin l'an passé. Cette année, si on fait exception des dix derniers matchs et des séries, nous avons connu une bonne saison. »