Le duo de Yannick Tremblay et Jean Lemieux a remporté la 3e course préparatoire du Circuit régional de compétitions de rames.

Circuit régional de compétitions de rames : Lemieux et Tremblay enlèvent la 3e manche

Yannick Tremblay et Jean Lemieux ont remporté samedi, la 3e et dernière manche préparatoire du Circuit régional de compétitions de rames (CRCR) au bassin Saint-Georges d’Alma. En deuxième position lors des deux premières courses, ils ont bouclé le parcours de 20 km en 2:01:09.

Ils ont ainsi détrôné les gagnants des deux premières courses, Nicolas Proulx et Samuel Lapointe. Le second était absent et remplacé par Alexandre Tremblay. Ils ont terminé 2es à une minute et neuf secondes des vainqueurs. Au classement cumulatif, Proulx et Lapointe demeurent en tête, mais leur avance de quatre points est réduite à deux devant Tremblay et Lemieux.

La directrice générale de FestivAlma, Janie Maltais, était heureuse de voir que les courses se resserrent à l’approche du marathon. « C’est une belle surprise de voir les vétérans Yannick et Jean l’emporter. Ça fait du bien de voir du changement dans les résultats et ça promet pour le 6 juillet », explique Mme Maltais. Yannick Tremblay et Jean Lemieux cumulent plus de 50 ans d’expérience dans les courses de rames.

La météo était favorable comparativement à la deuxième manche du 15 juin dernier. « La température et le soleil étaient de la partie. C’était agréable pour les rameurs et pour les partisans », souligne Janie Maltais. La course était exceptionnellement présentée en matinée ce qui selon Mme Maltais, « a été appréciée de tous ».

Du côté de la compétition mixte, Carolan et Alexandre Simard ont battu la seule autre équipe, composée de Bernadette Girard et Éric Gagnon, par 4 h 30. Ils ont eu le dessus dans chacune des courses jusqu’à présent.

Dans le cadre du Festirame, le marathon Proco se déroulera le samedi 6 juillet 2019. Le départ sera donné à 9 h à Desbiens. Les équipes devront parcourir 42 km. Jean Lemieux, le vainqueur de la dernière manche préparatoire, en sera à une 38e participation au marathon Proco. « Toute l’équipe est prête, les rameurs aussi, on a hâte à au marathon », ajoute Janie Maltais.

L’année dernière, les conditions météorologiques avaient forcé l’organisation à opter pour le plan B et le marathon avait eu lieu en circuit fermé à la Dam-en-Terre et non sur le lac. Cette année, Mme Maltais, tout comme les participants, « espère que la course se fera sur le Lac ». Elle soutient que les courses préparatoires « servent de préparation pour les rameurs, mais que le lac, c’est une tout autre chose ».