Minkah Fitzpatrick s’avère une excellente acquisition pour les Steelers.

La renaissance des Steelers

On les croyait morts et enterrés, mais ils sont de retour plus vivants que jamais! Après une quatrième victoire en cinq matchs, dimanche, face aux Rams de Los Angeles lors d’une journée complètement folle, les Steelers de Pittsburgh (5-4) sont maintenant de retour en position de se qualifier pour les séries éliminatoires.

Après trois semaines et des défaites face aux Patriots, Seahawks et Ravens et la perte du quart-arrière partant Ben Roethlisberger, plus rien n’allait dans la ville de l’acier et l’entraîneur-chef Mike Tomlin semblait plus près de Miami que de Pittsburgh. Un mois plus tard, la situation a été complètement renversée, au point où, si les séries débutaient cette semaine, les Steelers y seraient. De plus, ils soufflent dans le cou des Bills de Buffalo (6-3) après leur inexcusable défaite face aux Browns de Cleveland (3-6). Les Steelers amorcent maintenant la partie la plus facile de leur calendrier et s’ils ne font pas de faux-pas, pourraient se retrouver avec un dossier de 11-4 avant leur dernier match de la saison régulière face à leurs rivaux éternels des Ravens de Baltimore (7-2). La division Nord de la conférence Américaine est donc bien loin d’être dans la poche pour les Ravens, malgré les exploits répétés du quart-arrière Lamar Jackson qui a encore effectué le fait saillant de la semaine avec une course absolument sublime dans la victoire sans équivoque face aux pauvres Bengals de Cincinnati qui se dirigent de plus en plus vers une fiche de 0-16.

En relève à Roethliberger, Mason Rudolph fait un travail plus que respectable, sans faire trop d’erreurs coûteuses, comme en font foi ses 11 passes de touché et quatre interceptions. Face aux Rams, il n’a pas tiré d’interception, ce qui représente deux de moins que son vis-à-vis des Rams Jared Goff qui inquiète après une saison du tonnerre l’an dernier. Défensivement, les Steelers sont impeccables. Après la deuxième semaine, pratiquement tout le monde disaient qu’ils avaient payé trop cher pour faire l’acquisition du demi de sûreté Minkah Fitzpatrick des Dolphins contre un choix de première ronde. La nouvelle acquisition s’éclate à Pittsburgh avec déjà cinq interceptions. Il a également réussi un touché, dimanche, après avoir récupéré un ballon échappé. Soudainement, ça ressemble pas mal plus à un vol pour les Steelers.

EN HAUSSE

Le porteur de ballon recrue Josh Jacobs a inscrit le touché de la victoire face aux Chargers.

Les Raiders (5-4)

Ils n’avaient pas le droit à l’erreur face à leurs rivaux des Chargers. Derek Carr est capable d’orchestrer des poussées victorieuses en fin de match et l’a prouvé avec une séquence impeccable pour donner les devants aux siens qui auraient dû frapper le coup d’assommoir bien avant. L’ambiance est vraiment électrique à Oakland pour cette dernière saison avant le déménagement à Las Vegas.

Les Seahawks ont infligé un premier revers aux 49ers lundi soir.

Les Seahawks (8-2)

Annoncé comme le match de l’année, le duel face aux 49ers (8-1) a répondu aux attentes malgré des erreurs de part et d’autres. L’attaque aérienne des 49ers était décimée, ce qui pourrait être différent en séries. Le quart-arrière des Seahawks Russel Wilson a connu un match plus tranquille, mais a trouvé une manière d’arracher une victoire in extremis.

Les Packers ont plaqué le quart-arrière Kyle Allen trois fois derrière la ligne de mêlée.

Les Packers (8-2)

Mine de rien, ils occupent maintenant la deuxième place dans la conférence Nationale et la défaite des 49ers ouvre la porte pour le premier rang. Le porteur de ballon Aaron Jones connaît la saison de sa vie et a maintenant franchi la zone des buts 11 fois en dix rencontres.

EN BAISSE

La défensive des Chiefs a concédé plus de 200 verges au sol.

Les Chiefs (6-3)

La défensive des Chiefs fait tout simplement pitié. Dimanche, ils affrontaient le quart-arrière Ryan Tannehill et ils ont tout de même concédé plus de 200 verges au sol. La couverture sur le touché gagnant en dit beaucoup sur le rendement défensif de l’équipe qui doit se replacer au plus vite.

Dalvin Cook a causé des problèmes à la défensive des Cowboys dimanche soir.

Les Cowboys (5-4)

Ils sont simplement incapables de distancer les Eagles de Philadelphie (5-4) et se sauver avec la division Est de la conférence Nationale. C’est tout ou rien avec les Cowboys qui perdaient 14-0 après le premier quart à domicile dans un match de grande écoute face aux Vikings (7-2). Ils sont maintenant 1-4 dans des matchs à l’extérieur de la division. Chaque fois, c’est la même rengaine. Après une défaite, l’entraîneur Jason Garrett doit être congédié et après une victoire, les Cowboys ont tout pour gagner le Super Bowl. Bref, c’est un peu comme les Canadiens de Montréal...

Ryan Fitzpatrick a mené les Dolphins à une deuxième victoire cette saison à Indianapolis.

Les Colts (5-4)

Peu importe le quart-arrière en poste, perdre contre les Dolphins de Miami (2-7) quand ton équipe est dans la course aux séries est simplement inacceptable. Cette défaite risque de faire très mal aux Colts dans la lutte aux séries éliminatoires.

CITATION DE LA SEMAINE 

«C’est son travail j’imagine de me protéger contre moi-même»

-Le quart-arrière des Colts Jacoby Brissett sur la décision de son entraîneur Frank Reich de le laisser hors de l’alignement face aux Dolphins. Les spécialistes avaient déterminé qu’il serait à 80% de ses capacités en raison d’une blessure au genou.

CHIFFRE DE LA SEMAINE

158,3

Le quart-arrière Lamar Jackson a atteint pour une deuxième fois cette saison un taux d’efficacité parfait de 158,3 dans la dégelée que les Ravens ont fait subir aux Bengals. Il est ainsi devenu le deuxième à le faire deux fois dans la même saison, après Ben Roethlisberger en 2007.

MATCH DE LA SEMAINE

Houston (6-2) à Baltimore (7-2)

Un duel entre deux des meilleurs quarts-arrières mobiles de la NFL. Lors de leur dernier affrontement en 2016 dans la NCAA, les Tigers de Clemson de Deshaun Watson avaient eu le dessus contre les Cardinals de Louiseville de Lamar Jackson au compte de 42-36. Les deux vedettes avaient cumulé un total de 601 verges par la passe.

PRÉDICTIONS DE LA SEMAINE

Steelers (5-4) Browns (3-6)
Jets (2-7) Redskins (1-8)
Broncos (3-6) Vikings (7-3)
Falcons (2-7) Panthers (5-4)
Jaguars (4-5) Colts (5-4)
Bills (6-3) Dolphins (2-7)
Texans (6-3) Ravens (7-2)
Cowboys (5-4) Lions (3-5-1)
Saints (7-2) Buccaneers (3-6)
Cardinals (3-6-1) 49ers (8-1)
Bengals (0-9) Raiders (5-4)
Patriots (8-1) Eagles (5-4)
Bears (4-5) Rams (5-4)
Chiefs (6-4) Chargers (4-6)

Semaine dernière 4 en 13 (Ça été dur pour tout le monde... )
Total saison: 93-51-1 (64,13%)