La délégation régionale de ski alpin en U16 a vécu une belle expérience au Critérium U16 tenu au Mont-Sainte-Anne. Nicolas Chouinard et Fabrice Guillemette ont obtenu leur billet pour les championnats canadiens en Colombie-Britannique.

Chouinard et Guillemette se rendront à Sun Peaks

Deux skieurs U16 de la région, Nicolas Chouinard (Mont-Lac-Vert) et Fabrice Guillemette (Valinouët), se sont qualifiés pour les Championnats canadiens qui auront lieu à Sun Peaks, en Colombie-Britannique, du 9 au 14 mars, à l’issue du Critérium provincial U16 tenu au Mont-Saint-Anne au cours des derniers jours.

Entraîneur du programme ski-études Saguenay et entraîneur au Mont-Édouard, Pierre-Luc Lemieux, est ravi de la performance des athlètes de la région qui ont conclu parmi les 14 premiers au Québec, mais surtout de la progression des skieurs et skieuses de la région sur la scène provinciale contre des rivaux des grands centres qui ont le double de jours-ski qu’eux.

Lors du critérium U16, les 14 meilleurs garçons et 14 meilleures filles sont qualifiés pour les nationaux. Et s’il n’y a personne des petites régions qui sont parmi les 14 premiers, ils prennent ceux qui finissent dans le top-30. Or, chez les garçons, ce «repêchage » n’a pas eu besoin d’être fait. « Deux de nos skieurs ont obtenu leur place par la grande porte », souligne fièrement Pierre-Luc Lemieux.

Nicolas Chouinard a terminé 7e au classement général, avec une 5e position au slalom géant et au super G, ainsi qu’une 7e place au slalom géant et une 11e place à la dernière journée du slalom. Fabrice Guillemette (Valinouët) a terminé au 12e rang, lui qui a réussi une 5e position au slalom et lors des épreuves de la dernière journée au programme, mercredi.

« Ce qui est intéressant dans le cas de Fabrice, c’est qu’il était 4e après sa première descente en slalom et à sa deuxième descente, il a raté une porte. En entraînement, on s’était pratiqué à être efficace pour aller reprendre une porte. Il l’a fait rapidement et il a réussi à finir 27e, donc à faire un top-30 même s’il avait chuté et repris une porte. Ça lui a permis de récolter quelques points qui ont fait une différence pour qu’il se taille une place (dans le top-14). »

Parmi les performances dignes de mention, Pierre-Luc Lemieux souligne la 28e position de Xavier Mareschal-Hay. « Les 14 premiers sont qualifiés pour le Championnat canadien à Sun Peaks, mais il y a aussi un championnat national de l’Est. Il y aura 30 gars et 30 filles du Québec qui y vont aller. Xavier est en bonne position pour les faire », souligne-t-il.

Encourageant

Chez les filles, Ann-Sophie Bélanger (Mont-Édouard) et Léa Fortin (Mont-Fortin) ont réussi à faire des top-25. Léa Fortin a même réussi une 20e position lors de la dernière journée de slalom. Ces deux athlètes ne font pas partie de programme sport-études et s’entraînent donc davantage les fins de semaine. « Ce sont des premières années et elles ont réussi à faire des top-20 ! Normalement, on les retrouve dans des top-45 », fait remarquer l’entraîneur.

Trois des six entraîneurs du SEMAC provenaient du Saguenay-Lac-Saint-Jean, soit Christian Simard (Mont-Lac-Vert), Mélianne Cloutier (Valinouët) et Pierre-Luc Lemieux (Mont-Édouard), les autres provenant de l’Est du Québec, de l’Abitibi et de la Mauricie. Tous étaient logés dans un grand manoir, ce qui a fait en sorte de leur faire vivre « une super expérience d’équipe ».

« On a vraiment senti qu’on était la 5e des régions. On commence à performer. D’ailleurs, on a autant d’athlètes qui sont classés pour les canadiens à Sun Peaks que l’Outaouais. Eux, ils ont deux filles et nous, deux gars. C’est vraiment encourageant parce qu’en Ouataouais, ils ont un plus gros bassin de jeunes que nous. Ça veut dire que nos structures et nos programmes fonctionnent, même s’il faut travailler un peu plus fort », a conclu Pierre-Luc Lemieux.