À sa première compétition en sol américain, la triathlète de La Baie, Catherine Chouinard n’a peut-être pas obtenu les résultats escomptés, mais chose certaine, elle mettra à profit l’expérience acquise pour les prochaines compétitions.

Chouinard apprend à la dure

La triathlète baieriveraine Catherine Chouinard a appris à la dure, à sa première participation à une compétition nord-américaine, en fin de semaine dernière, à Richmond, en Virginie. Si le résultat n’a pas été à la hauteur de ses attentes, il lui aura au moins permis de faire le plein d’expérience qui lui servira pour les autres compétitions de la saison.

Pourtant, la jeune femme était bien préparée pour faire face à une compétition relevée, puisqu’elle avait été invitée à prendre part aux camps d’entraînement de l’équipe du Québec de triathlon en Arizona en avril. Mais elle a dû composer avec des ennuis de santé. Son entraîneuse, Aurélie Côté, explique que ce que sa protégée n’a pas été en mesure de réitérer le potentiel démontré à l’entraînement.

L’entraîneuse raconte que Catherine a bien amorcé sa course. « La portion natation l’a amenée à environ 15 secondes derrière le peloton de tête, ce qui est très positif. Nous avions travaillé la portion natation cette année afin de sortir en bonne position pour le vélo, car au vélo, c’est sa force et elle tire très bien son épingle du jeu. »

« Par contre, lorsqu’elle est montée sur le vélo, elle a été aux prises avec de mauvaises sensations dans les jambes. Pourtant, lors des semaines précédentes, son camp de deux semaines en Arizona avait été super constructif et à l’entraînement, tout était en place sur son vélo. Le long voyage en voiture explique peut-être en partie ces sensations », estime Aurélie Côté.

Les choses ne se sont pas améliorées à la portion course alors que Catherine a dû composer avec des points au ventre. Ce sera donc une compétition à oublier, côté résultats, mais « des apprentissages à faire qui seront payants les prochaines fois ! » De fait, Catherine Chouinard devrait participer aux séries Grand Prix au Québec et aux compétitions CAMTRI nord-américaines qui se dérouleront à Montréal et à Magog.

Claudie Simard, 15e

L’autre triathlète saguenéenne présente à Richmond, Claudie Simard, a pour sa part connu un résultat satisfaisant dans la catégorie Élite au CAMTRI Sprint Triathlon American Cup. Claudie a pris le 15e rang chez les femmes et réussi le 8e meilleur temps chez les Canadiennes avec un total de 1 h 02mn17 pour la nage, le vélo et la course.

« J’ai subi une grosse blessure au genou au début de l’année et ça fait seulement trois semaines que je peux faire un peu plus de volume à la course. C’est très prometteur pour le reste de la saison ! », a-t-elle indiqué par Messenger.

Mentionnons enfin que la meilleure Canadienne a été Karol-Ann Roy avec un temps de 59mn57 qui lui a valu le 4e rang.