Malgré leur méfiance, les cerfs demeurent imprévisibles et peuvent se pointer à un site d’appâts des heures inhabituelles, soit entre 10 h et 14 h, période où de nombreux chasseurs ont habituellement quitté pour le dîner ou un repos avant la chasse de fin de journée.

Stratégies de chasse aux sites d’appâts

CHRONIQUE / Ce n’est plus un secret : la faible densité du cheptel de cerfs en Outaouais n’est pas propice au succès de la chasse, si l’on se fie aux résultats de récolte des dernières années. À l’heure actuelle, la quantité de mâles à l’intérieur du cheptel est de loin inférieure à celle des femelles. Cette pénurie de mâles réduit considérablement nos chances de succès. Voici donc quelques conseils pour ceux et celles qui chassent à proximité d’un site avec appâts.

Cerfs méfiants et imprévisibles

Pendant la période du rut, qui se déroule habituellement entre le 7 et le 14 novembre au Québec, les cerfs mâles s’avèrent discrets dans leurs déplacements de jour, ainsi que méfiants des sites d’appâts. Durant le rut, ils préfèrent se régaler à la noirceur, soit avant ou après les heures légales de chasse. Un des facteurs reliés à ce comportement est le nombre grandissant de chasseurs en forêt à cette période de l’année, ainsi que le passage des archers et d’un nombre grandissant d’utilisateurs de l’arbalète à la fin septembre. En raison de la distance de tir limitée de ces engins de chasse, ces derniers optent surtout pour une chasse à proximité d’un site d’appât, ce qui explique la méfiance des cerfs dès le début de la chasse avec arme à feu.

Mais malgré leur méfiance, les cerfs demeurent imprévisibles et peuvent se pointer à un site d’appâts des heures inhabituelles, soit entre 10 h et 14 h, période où de nombreux chasseurs ont habituellement quitté pour le dîner ou un repos avant la chasse de fin de journée. Il est donc primordial que le chasseur se familiarise avec les habitudes des cerfs de son territoire s’il désire récolter une bête. La forêt demeure l’habitat naturel des cerfs et ils détectent rapidement les déplacements routiniers du chasseur. Si vous chassez au même endroit au-delà de deux jours consécutifs, il est fort probable que les cerfs du secteur soient familiers avec votre routine quotidienne. Ils agiront de sorte à vous éviter autant que possible. Il serait donc sage de varier vos heures de chasse et d’alterner sporadiquement entre deux sites de miradors, afin de parvenir à déjouer le gibier. Par contre, il existe toujours la possibilité qu’un mâle errant à la recherche de femelles croise votre site d’affût !

Les urines synthétiques

En Nouvelle-Écosse et en Ontario, il est défendu d’utiliser des urines naturelles de cervidés pour la chasse sportive. L’interdiction vise à éviter de propager la maladie débilitante chronique (MDC) des cervidés. Il s’agit d’une maladie évolutive et dégénérative du système nerveux qui est fatale pour les animaux qui en sont atteints. Heureusement, il existe des urines artificielles synthétiques qui s’avèrent aussi efficaces et avantageuses pour le chasseur sportif. Ces dernières reproduisent fidèlement la senteur des diverses urines naturelles, leur durée de vie utile est illimitée et elles conservent leur efficacité même en période de pluie ou de neige. En comparaison, les urines naturelles réfrigérées ou avec des agents de préservation doivent être rafraîchies lors des intempéries et leur utilisation est habituellement limitée à une saison de chasse.

Il existe également des blocs senteurs en feutre sur lesquels nous pouvons vaporiser l’odeur d’urine choisie. Ces derniers sont munis d’une ouverture qui permet d’y glisser une attache tout-usage que l’on fixe au cordon de chacune des bottes de chasse. Par contre, il est important que le bloc senteur soit situé sur la partie extérieure des bottes et le plus près du sol possible. Cette stratégie permet à la fois de camoufler notre odeur lors de nos déplacements en forêt et de laisser une trace olfactive pour attirer le gibier convoité. 

Je souhaite que ces quelques informations s’avèrent utiles durant votre prochaine expédition de chasse. Sachez demeurer vigilants et bon succès à tous !