Éric Lapointe du commerce Chasse et pêche à Chicoutimi pose avec une arbalète haut de gamme pour faire rêver les chasseurs.

Orignal à l'arc et à l'arbalète

CHRONIQUE / La saison de chasse à l'orignal, à l'arc et à l'arbalète, dans la zone 28 qui regroupe l'ensemble des territoires du Saguenay-Lac-Saint-Jean débute aujourd'hui le 2 septembre pour se poursuivre jusqu'au 17 septembre. La saison de chasse avec arme à feu se déroulera quant à elle du 23 septembre au 13 octobre.
Les statistiques du ministère de la Forêt de la Faune et des Parcs (MFFP) ne permettent pas de savoir comment il y a de chasseurs à l'arc et à l'arbalète dans la région, les statistiques nous informent seulement du nombre de permis de chasse à l'orignal vendus dans la zone 28 sans faire de distinction entre les chasseurs avec armes à feu et à l'arbalète.
Cependant, à la Fédération des chasseurs et pêcheurs du Québec (FéDéCP) qui assure la formation des adeptes grâce aux cours d'initiation de chasse avec arc et arbalète, la tendance est à la hausse pour l'arbalète. La conseillère en communication Stéphanie Vadnais confirme la popularité de l'arbalète chez nos chasseurs. Au cours des dix dernières années, pas moins de 5500 personnes ont suivi le cours d'initiation de chasse avec arc et arbalète.
Le cours de formation à l'arbalète est obligatoire au Québec depuis 2007 et de nombreux chasseurs avec arme à feu ont décidé de s'acheter une arbalète pour occuper leur territoire durant les deux semaines de présaison de chasse réservée exclusivement aux disciples de Guillaume Tell.
Mâles, veaux et femelles
La saison de chasse 2017 est une saison permissive où le mâle, la femelle et le veau peuvent être récoltés. En 2015, les chasseurs avaient récolté 4109 bêtes, un record pour la région qui compte près de 27 000 chasseurs d'orignaux. Selon les chiffres fournis par le bureau régional du MFFP, le cheptel d'orignaux de la région est estimé entre 13 000 et 16 000 bêtes. Depuis 16 ans, le nombre de chasseurs et le nombre d'orignaux récoltés ne cessent d'augmenter, une des conséquences positives du plan de gestion de l'orignal qui a mis en oeuvre, entre autres, la mesure de protection des femelles une saison sur deux.
Petit gibier
La saison de chasse au petit gibier dans la zone 28 ouvrira le 16 septembre partout sur le territoire. Les réserves fauniques offrent un excellent produit pour la gélinotte et le tétras en proposant des forfaits de chasse qui incluent les droits de chasse et d'hébergement dans des chalets confortables et bien équipés.
Dans la Réserve faunique Ashuapmushuan, la saison de chasse au petit gibier s'étend du 22 septembre au 22 octobre alors que dans la Réserve faunique des Laurentides, la saison s'étendra du 16 octobre au 6 novembre, mais l'hébergement en chalet se terminera le 30 octobre.
Comment cuisiner la sauvagine
L'Association des Sauvaginiers du Saguenay Lac St-Jean donnera une sixième session de cours de cuisine de la sauvagine le mercredi 13 septembre, à 19 heures à l'Auberge des 21 à La Baie. Des centaines de personnes recevront de la part des chasseurs des oies et des bernaches cet automne et de nombreuses personnes ne savent pas trop comment mettre en valeur ce gibier exceptionnel. « L'Association a préparé ce cours pour qu'il soit accessible à tous, et plus de 200 personnes l'ont suivi jusqu'à présent », fait savoir Michel Bouchard de l'association des sauvaginiers. Dégustations et préparation de recettes sont au menu de cette soirée de cours. Pour informations et inscriptions, il faut contacter Michel Bouchard au 418-540-3920 ou par courriel asslsj@sauvaginiers.org. Le coût du cours est de 23 $ pour les membres et 30 $ pour les non-membres.
Truite de mer compromise
Sur la rivière à Mars à La Baie, la montaison de truite de mer est insuffisante et la remise à l'eau de ce poisson devient donc obligatoire pour le reste de la saison qui se terminera le 15 septembre. Il n'y aura donc malheureusement pas de prolongation de saison du 16 septembre au 15 octobre. La passe migratoire a dénombré seulement 112 truites depuis le début de la saison alors qu'il en est passé 450 l'an dernier et 832 en 2015. Les gestionnaires se disent très inquiets de la baisse de la truite de mer dans leur rivière et dans le Saguenay.
Les gestionnaires de la rivière Saint-Jean à L'Anse-Saint-Jean ont pris la même décision en raison du manque de poisson et ce n'est qu'une question de temps pour que ceux de la rivière Sainte-Marguerite prennent la même décision. Pour le moment sur cette rivière, les pêcheurs sont invités à remettre volontairement les truites à l'eau.
Statistiques
Nombre de personnes ayant participé au cours d'Initiation à la chasse avec arc ou arbalète dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean
• 2008    457
• 2009    522
• 2010    536
• 2011    538
• 2012    608
• 2013    447
• 2014    557
• 2015    542
• 2016    794
• 2017    499