La pêche à la journée dans le Parc national du Fjord-du-Saguenay propose une expérience unique dans un décor exceptionnel.

L’expérience de pêcher dans un parc

CHRONIQUE / Le Parc national du Fjord-du-Saguenay est un territoire négligé par les adeptes de la pêche sportive. Principalement connu pour ses paysages magnifiques, ses sentiers de randonnée, ses chalets d’hébergement et ses terrains de camping, le parc compte tout de même une dizaine de lacs à pêche, sur les deux rives du fjord, en plus de la possibilité de pêcher à gué sur la rivière Éternité.

«On connaît un engouement en début de saison, mais il y a de la disponibilité pendant tout l’été», fait savoir Véronique Vandal, responsable du service à la clientèle au parc national du Fjord-du-Saguenay.

«L’avantage de pêcher dans le parc, c’est l’expérience de la tranquillité. Sur certains lacs, il y a une seule embarcation de disponible alors les pêcheurs ont le sentiment d’avoir un lac pour eux seuls durant tout une journée», indique-t-elle.

Aventure et tranquillité

C’est un produit parfait pour ceux qui aiment l’aventure et la tranquillité. Le lac April, par exemple, dans le secteur de la Baie-Éternité, est accessible seulement à pied par un sentier de 1,7 kilomètre qui est qualifié de difficile et qui nécessite une randonnée de 50 minutes pour s’y rendre. Pour avoir pêché sur ce lac, il y a quelques années, c’est un endroit magnifique, perché à 500 mètres d’altitude au coeur du parc national.

Les statistiques de pêche 2018 révèlent que l’été dernier, il s’est capturé 41 truites d’un poids moyen de 467 grammes (un peu plus d’une livre), pour un succès de pêche de 1,5 truite par pêcheur par jour. Le succès de pêche n’est pas énorme, mais la grosseur du poisson est intéressante.

Un des avantages à pêcher dans un parc, c’est que vous pouvez réserver par Internet votre pêche à la journée et imprimer votre droit d’accès à la maison, ce qui vous évite de passer par le poste d’accueil. Vous pouvez donc arriver sur le lac à l’heure qui vous convient, un bel avantage pour les lève-tôt.

«Il y a cinq lacs à pêcher dans le secteur de la baie Sainte-Marguerite et cinq lacs dans le secteur de la Baie-Éternité. Les adeptes doivent réserver, soit par téléphone ou encore sur le site Internet de la Sépaq. «Les pêcheurs peuvent profiter de leur journée en faisant une escapade aller-retour dans la même journée ou profiter de nos sites d’hébergement où il y a des chalets éco, des prêts-à-camper ou des terrains de camping», précise la responsable service à la clientèle.

Tarification

La tarification pour une journée de pêche demeure abordable. Pour un pêcheur, le coût est de 63 $ et si vous êtes deux pêcheurs, le tarif grimpe à 82 $. Pour trois personnes, le prix est de 101 $, incluant une chaloupe avec les rames. Chaque pêcheur doit aussi acheter son droit d’accès quotidien au parc au coût de 8,71 $. Donc, si vous êtes trois pêcheurs, votre journée de pêche vous revient à environ 43 $ par personne. Pour la pêche à gué sur la rivière Éternité, le coût est de 19 $ par personne, par jour, en plus du droit d’accès au parc.

«En principe, l’ouverture de la saison de pêche dans le parc national du Fjord-du-Saguenay est prévue pour le 24 mai, mais il se peut que ce soit retardé d’une semaine si les lacs ne sont pas encore dégelés», prévient Véronique Vandal.

Les réservations pour les activités de pêche à la journée sont disponibles depuis le 6 avril et se poursuivent durant toute la saison. Rappelons aussi que dans les parcs, les jeunes de 17 ans et moins pêchent gratuitement. Il suffit qu’un adulte détenteur d’un droit d’accès quotidien de pêche les accompagne.