Anabelle Tremblay, 10 ans, de l'école Saint-Joseph à La Baie a eu la chance de capturer la première truite de la rivière Ha! Ha! dans le cadre de la fête de la pêche qui se poursuit jusdquMau 10 juin. La pêcheuse de la relève était accompagnée de Rémi Aubin pour cette partie e pêche urbaine.

«J’en ai une!»

Les jeunes l’ont appris à la dure vendredi après-midi sur les rives de la rivière Ha ! Ha ! à La Baie pour leur initiation à la pêche sportive dans le cadre de la Fête de la pêche, une activité qui se déroule à la grandeur du Québec les 8, 9 et 10 juin.

Ils étaient environ 80 élèves provenant de trois écoles primaires de La Baie et entassés sur le bord de la rivière à effectuer leur lancer dans des conditions pas faciles. Collés l’un sur l’autre, prenant garde de ne pas accrocher l’oreille de leur voisin ou l’arbre derrière, ils lançaient leur leurre dans le courant de la rivière jonchée de roches. Les leurres s’accrochaient souvent au fond, et les lignes s’entremêlaient.

Anabelle Tremblay, 10 ans, de l'école Saint-Joseph à La Baie a eu la chance de capturer la première truite de la rivière Ha! Ha! dans le cadre de la fête de la pêche qui se poursuit jusdquMau 10 juin. La pêcheuse de la relève était accompagnée de Rémi Aubin pour cette partie e pêche urbaine.

Mais après quelques lancers, les pêcheurs en herbe avaient déjà apprivoisé les difficultés. Ils étaient munis d’une petite canne à pêche rudimentaire, remise gratuitement à tous les participants, avec un moulinet fermé, ce qui n’est pas le nec plus ultra des équipements.

Tout de même, les jeunes arrivaient aisément à sortir de belles truites mouchetées. « J’en ai une », expression consacrée, se faisait entendre sur les deux rives.

Anabelle Tremblay, 10 ans, de l’école Saint-Joseph de La Baie, a eu la chance de capturer la première truite de la rivière Ha ! Ha ! dans le cadre de la Fête de la pêche qui se poursuit jusqu’au 10 juin. La pêcheuse de la relève est accompagnée sur cette photo de Rémi Aubin, de Promotion Pêche.

Formation et initiation
Les jeunes ont commencé la journée avec des séances de formation offertes par une équipe de bénévoles soutenue par Rémi Aubin, de l’organisme Promotion Pêche. « Nous allons vous montrer comment faire un noeud Palomar. Si vous réussissez, nous vous remettrons une paire de lunettes polarisées avec un coffre de pêche contenant des hameçons et des leurres », a lancé Rémi Aubin devant un groupe de jeunes adeptes qui écoutaient très attentivement les conseils du spécialiste de la pêche.

« C’est important de porter votre veste de flottaison en toute circonstance », leur a-t-il également rappelé.

Plus de 4000 truites mouchetées ont été ensemencées dans la rivière Ha ! Ha ! pour la Fête de la pêche, dont plusieurs beaux spécimens de plus de deux livres .

Un jeune garçon a alors levé sa main et dit à son moniteur : « Mon oncle, lui, ne la porte jamais. »

« Je compte sur toi pour lui dire de la porter parce que tu l’aimes et que tu ne veux pas qu’il lui arrive d’accident », a pris au bond Rémi Aubin, qui compte sur la relève pour changer les mauvaises habitudes.

Anabelle Tremblay, 10 ans, de l'école Saint-Joseph à La Baie a eu la chance de capturer la première truite de la rivière Ha! Ha! dans le cadre de la fête de la pêche qui se poursuit jusdquMau 10 juin.

L’organisme Promotion Pêche et ZIP Saguenay ont ensemencé plus de 4000 truites mouchetées (ombles de fontaine) dans la rivière qui coule aux pieds de la pyramide des Ha ! Ha ! « On veut donner le goût aux jeunes de pratiquer la pêche sportive. C’est en se faisant initier dès son jeune âge que la relève risque de pratiquer l’activité à l’âge adulte », a fait valoir Rémi Aubin.

Sans permis
Pendant les trois jours que dure la Fête de la pêche au Québec, la population peut pêcher partout sans avoir de permis de pêche et participer à de nombreuses activités sur plusieurs plans d’eau, pour cette 19e édition.

D’autres activités ont lieu dans la Réserve faunique Ashuapmushuan, au lac du Parc environnemental de Saint-Ambroise, dans le Parc national du Fjord-du-Saguenay, au parc Nazaire-Girard de Laterrière, sur la rivière du Moulin à Hébertville-Station et au Pavillon d’accueil du lac Moffat, au kilomètre 22,5 du chemin des Passes.

Les activités de Pêche en herbe, qui se déroulent en même temps que la Fête de la pêche, permettent aussi aux jeunes de recevoir un permis de pêche valide jusqu’à l’âge de 18 ans.

Près de 80 élèves de trois écoles primaires de La Baie ont participé aux activités de la Fête de la pêche.

Au Québec, c’est plus de 200 activités de pêche qui sont organisées dans le cadre de cet événement qui touche plus de 60 000 personnes.

Accès au Saguenay
J’ai profité de la présence du conseiller municipal de l’arrondissement de La Baie Martin Harvey pour lui souligner le manque d’accès pour les pêcheurs sur le Saguenay. Le quai des croisières est interdit d’accès, même l’été quand il n’y a pas de bateaux de croisière, et seule la rampe de mise à l’eau au quai des croisières est accessible à marée basse sur le Saguenay.

Les jeunes de la relève ont écouté avec attention les conseils des moniteurs dans le cadre des activités de la Fête de la pêche, vendredi, sur les berges de la rivière Ha ! Ha !

« Tout est à faire dans ce domaine. Nous anticipons l’ouverture de la pêche au bar rayé à court terme et nous manquons d’infrastructures d’accueil. Nous avons reçu des commentaires de pêcheurs qui déplorent le manque de stationnement près de la rampe de mise à l’eau. Ce sont des problèmes qu’on va devoir régler », a admis le conseiller, qui espère que Saguenay fasse l’acquisition du terrain de Produits forestier Résolu pour aménager une rampe d’accès et un espace de stationnement pour les pêcheurs.