Le gérant du secteur l'Étape dans la Réserve faunique des Laurentides, Denis Rondeau, pose ici devant le nouveau pavillon communautaire du camping La Loutre.

Forfaits pêche et camping à l'Étape

CHRONIQUE / La Réserve faunique des Laurentides vient de réaliser des investissements importants au camping La Loutre dans le secteur de l'Étape le long de la route 175 pour en faire le plus important terrain de camping-pêche au Québec.
Le terrain de camping compte 152 terrains dont 70 % sont ombragés, tous équipés de table et de foyer avec briques. Les campeurs qui utilisent ce site y viennent majoritairement pour la pêche, même si la villégiature se fait dans un milieu sauvage très bien organisé. Les gestionnaires de l'activité pêche sont capables d'offrir de la pêche sur plus de 45 lacs et de fournir au plus fort de la saison pas moins de 150 chaloupes aux amateurs de pêche.
« Nous connaissons notre clientèle et nous pouvons les orienter en fonction de l'expérience de pêche qu'ils recherchent et des capacités de leur véhicule. Nous avons des lacs accessibles en automobile, en véhicule 4 X 4 ou en VTT », explique Denis Rondeau, le gérant du secteur La Loutre.
Chaque soir, à 20 h, le responsable du plan de pêche Louis Desbiens, qui compte plus de 26 ans d'expérience au camping La Loutre, procède au tirage au sort des chaloupes de pêche disponibles. « On ne refuse jamais de pêcheur. Si on dépasse notre capacité, nous pouvons nous arranger avec d'autres secteurs de pêche de la réserve faunique pour accommoder les pêcheurs », explique le responsable de la pêche.
« Nous avons des lacs situés à 10 minutes du terrain de camping et d'autres à une heure et trente minutes du poste d'accueil. Ça dépend du genre de pêche que recherche la clientèle. Certains pêcheurs sont prêts à rouler deux heures de route forestière pour accéder à un lac avec un poids moyen plus important alors que d'autres recherchent la facilité en préférant la quantité de poissons au lieu de la qualité en terme de poids », relate Louis Desbiens, que j'ai rencontré en face du nouveau pavillon communautaire du secteur La Loutre lors d'un voyage de pêche au Camp Giroux.
Il y a possibilité de louer des embarcations ou de pêcher avec son embarcation personnelle et la pêche est de bonne qualité tout au long de la saison de pêche.
Nouveaux services
La direction de la Réserve faunique des Laurentides a construit un pavillon communautaire avec des tables à pique-nique, des cuisinières électriques, des fours micro-ondes et des outils de cuisine à l'intention des campeurs qui veulent améliorer leur vie de famille sur les heures de repas, les jours de pluie. « Les utilisateurs sont super-respectueux des équipements, ils remettent tout à leur place et prennent soin de bien nettoyer les appareils ménagers après leur repas », assure le gérant du camping, Denis Rondeau.
« Nous avons également construit de nouveaux terrains avec service pour accueillir des campeurs saisonniers. De plus en plus d'adeptes veulent installer leur équipement de camping en permanence et nous avons décidé de répondre à la demande », explique celui qui en est à sa première année à La Loutre après avoir passé plus de sept ans au Camping Normand.
Nouveaux chalets à l'Étape
Le gérant du secteur a fait savoir lors de notre rencontre que les chalets de l'Étape, qui sont situés en face du lac Jacques-Cartier, en sont à leur dernière année d'opération.
« L'usure du temps a eu raison d'eux et ils ne correspondent plus aux standards de la Sépaq, nous allons réaménager ce secteur tout comme on le fait pour le secteur de la Rivière-Malbaie », fait savoir Denis Rondeau.