La Saguenéenne Claudia Gagnon aura la chance d’être en action lors de la toute première présentation des Championnats des quatre continents à Montréal. La compétition de patinage de vitesse courte piste se déroulera du 10 au 12 janvier, à l’Aréna Maurice-Richard.
La Saguenéenne Claudia Gagnon aura la chance d’être en action lors de la toute première présentation des Championnats des quatre continents à Montréal. La compétition de patinage de vitesse courte piste se déroulera du 10 au 12 janvier, à l’Aréna Maurice-Richard.

Championnats des quatre continents: Claudia Gagnon sera de la partie

La patineuse de vitesse courte piste de Saguenay, Claudia Gagnon, a le bonheur de faire partie des cinq membres féminines de l’équipe canadienne qui participeront à la toute première édition des Championnats des quatre continents, laquelle sera présentée à Montréal, du 10 au 12 janvier.

La Baieriveraine fera équipe avec l’Olympienne Kim Boutin, Courtney Sarault Alyson Charles et Camille De Serres-Rainville pour affronter des rivales provenant de l’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, de l’Asie et de l’Océanie. « Ce sera le fun et j’ai hâte de voir ce que ce sera. Pour ma part, je ne vais faire que les relais, mais ce sera de l’expérience de plus (en compétitions internationales). Je suis donc contente d’en faire partie », a-t-elle indiqué en entrevue téléphonique.

L’athlète qui vient à peine de célébrer ses 21 ans est également heureuse de pouvoir rivaliser contre l’élite mondiale à la maison, en présence de ses proches. Le fait de courser devant les siens n’est pas une source de stress, mais bien plus une belle motivation. « La première fois que j’ai compétitionné à la maison, c’était gros, mais ça s’est bien passé et j’aimais ce que ça donnait comme énergie », énonce celle qui pourra compter sur la présence de sa famille.

D’ailleurs, lors de l’entrevue, elle venait d’arriver au Saguenay pour une pause de quelques jours avant de retourner à Montréal le 26 décembre pour reprendre l’entraînement sur glace. D’ici là, elle continue de faire de la musculation et de l’entraînement hors glace.

Entraînement

La Saguenéenne avoue qu’elle a été déçue de ne pas avoir été retenue pour participer aux deux étapes de la Coupe du monde tenues en Asie. Mais elle comprend que les autres membres de la relève doivent elles aussi prendre de l’expérience en compétitions internationales.

« Quand l’équipe est partie en Asie, je me suis entraînée avec Camille De Serres-Rainville et on a plus travaillé sur des trucs techniques et quelques entraînements difficiles. En même temps, on se préparait pour la compétition qu’on avait à Montréal, l’Invitation internationale (6 au 8 décembre) », a mentionné Claudia Gagnon.

« Ça a moyennement été, car je ne me sentais pas physiquement prête comme je l’aurais souhaité. J’ai fait des courses et fait quelques tactiques pour essayer d’être le plus prête possible afin d’être prise pour les deux dernières étapes de la Coupe du monde en Europe, a-t-elle expliqué. Présentement, on fait de gros entraînements qui s’enchaînent en vue des Championnats des quatre continents. »

Mentionnons enfin que l’équipe masculine sera composée de Steven Dubois, Cédrik Blais, Pascal Dion, Charles Hamelin et William Dandjinou.