Érik Guay sera au Mont-Édouard, du 23 au 28 mars dans le cadre des Championnats canadiens de ski alpin U18, U21 et senior.

Championnats canadiens: Érik Guay invité d’honneur

Le double champion du monde de ski alpin Érik Guay sera de nouveau présent au Mont-Édouard, du 23 au 28 mars, cette fois comme invité d’honneur des Championnats canadiens U18, U21 et senior.

Érik Guay a annoncé sa retraite à 37 ans, en début de saison, avec un palmarès impressionnant, étant le skieur le plus décoré de l’histoire après une carrière de plus de 20 ans sur la scène internationale. Le Québécois a notamment remporté le Globe de cristal de meneur de la Coupe du monde de super-G en 2008-2009. Il a également été sacré champion du monde à deux reprises, en descente en 2011 à Garmisch-Partenkirchen, puis en 2017 au super-G à Saint-Moritz, et vice-champion la même année en descente. Quatrième au super-G des Jeux olympiques de Turin en 2006, puis cinquième à la descente et au super-G de Vancouver, il a été forcé de déclarer forfait lors des Jeux de 2018 à PyeongChang en raison d’une blessure au dos.

« Le très jeune retraité et l’athlète le plus titré de l’histoire du ski alpin au Canada a accepté d’être invité d’honneur et de devenir le visage des Championnats nationaux de ski alpin présentés par la MRC du Fjord-du-Saguenay au Mont-Édouard. C’est une fierté pour nous », a exprimé le directeur général adjoint du Mont-Édouard, Louis Tremblay-Poirat, dans un communiqué.

Érik Guay occupera le rôle de coanimateur de l’événement. Il commentera les courses en direct pendant les six jours de compétition. Il participera également aux festivités, en plus de rencontrer le public quand il le pourra.

L’an dernier, Érik Guay était venu une première fois visiter les pentes du Mont-Édouard. Il donnait un coup de main pour l’occasion aux entraîneurs de l’équipe du Québec, en plus de s’occuper d’un groupe de jeunes du club du Mont-Tremblant. Il avait alors mentionné que les installations anjeannoises pouvaient s’avérer une destination plus accessible et moins coûteuse pour tenir des camps d’entraînement et permettre aux jeunes de prolonger leur saison.

« Les jeunes de ma région dépensent énormément d’argent pour aller faire des camps de ski en Europe, en Amérique du Sud et même aux États-Unis. Je trouve ça dommage de dépenser autant d’argent si on a une montagne (adéquate) au Québec qui est ouverte plus tard », avait-il laissé tomber, se montrant très impressionné par la nouvelle piste de super-G homologuée par la Fédération internationale de ski, qui servira lors des nationaux.

Le contact avait alors été fait par l’entremise par Pierre Lavoie. Le cofondateur du Grand défi Pierre Lavoie et natif de L’Anse-Saint-Jean occupe la présidence d’honneur de ces Championnats canadiens, conjointement avec l’homme d’affaires Éric Larouche.

Au total, plus de 200 skieurs de partout au pays, dont les membres de l’Équipe nationale, seront sur place pour s’affronter dans les disciplines de super-G, slalom géant, slalom et combiné alpin.