Malik Dao (Summerlea) a conclu en force le Championnat provincial amateur masculin lundi, au Club de golf Lachute pour remporter le titre. Il fait honneur à sa grande soeur, Céleste, qui avait été couronnée lors du Championnat provincial junior tenu au Club de golf Chicoutimi en 2018.
Malik Dao (Summerlea) a conclu en force le Championnat provincial amateur masculin lundi, au Club de golf Lachute pour remporter le titre. Il fait honneur à sa grande soeur, Céleste, qui avait été couronnée lors du Championnat provincial junior tenu au Club de golf Chicoutimi en 2018.

Championnat de golf à Lachute: Anthony Jomphe termine au 37e rang

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Les averses importantes tombées dimanche ont chamboulé le programme des deux championnats provinciaux présentés au Club de golf Lachute en fin de semaine, réduisant le tournoi de trois à deux rondes seulement. Trois joueurs de la région, Anthony Jomphe, Matthew Dufour et Sarah-Maude Lefebvre, étaient sur les rangs.

Le Championnat provincial amateur masculin a couronné Malik Dao (Summerlea), le frère cadet de Céleste Dao qui avait été couronnée au Championnat provincial junior tenu à Chicoutimi en 2018. Ce dernier a connu une excellente deuxième ronde en remettant une carte de 67 (-5) pour filer vers la victoire. Samedi, en ronde initiale, il avait joué une ronde de 70.

« J’ai commencé la journée en force et ça m’a aidé à mettre la table pour le reste de ma ronde. Je me suis préparé pendant une bonne partie de la journée hier [dimanche] et je savais que j’étais en bonne position pour remporter le tournoi. Je savais à quoi m’attendre et je suis très heureux d’avoir gagné le titre », a indiqué, dans un communiqué de Golf Québec, celui qui fait partie de l’équipe canadienne junior. Au final, Dao a conclu l’événement avec un cumulatif de -7 (137).

Anthony Jomphe, du Club Chicoutimi, a disputé une meilleure ronde que samedi (77) en jouant la normale (72) pour un total de 149, ce qui lui a valu le 37e rang sur 116 joueurs. Son coéquipier Matthew Dufour a pour sa part remis à nouveau une carte de 77 pour un total de 154, pour terminer au 84e rang.

Championnat féminin

Au Championnat provincial des femmes et des filles, Noémie Paré (Victoriaville) a remporté les honneurs du classement général, tandis que Emily Romancew (Elm Ridge) a été couronnée chez les juniors et Anne-Léa Lavoie (Royal Québec) a remporté chez les juvéniles.

Dans un scénario similaire à celui de l’année dernière, Noémie Paré et Sarah-Ève Rhéaume (Royal Québec), toutes deux membres de l’équipe canadienne amateur, se sont livré une chaude lutte jusqu’à la toute fin. Un an après avoir vu sa coéquipière triompher, c’est cette fois-ci Paré qui l’a emporté, forte d’une deuxième carte de 73, concluant le tournoi à égalité avec la normale (146). Elle a ainsi mis la main sur son premier titre de championne provinciale amateur.

De son côté, Rheaume (147) a conclu au deuxième échelon, à égalité avec Emily Romancew et Lory Paradis (Le Mirage). Ces dernières ont eu besoin de la prolongation pour couronner la gagnante junior. Après trois trous supplémentaires, c’est finalement Romancew qui a eu le dessus sur sa bonne amie. Quant à Anne-Léa Lavoie, elle a savouré la victoire chez les juvéniles. La jeune golfeuse de 15 ans a terminé le Championnat avec un cumulatif de +3 (149), soit six coups de moins que sa plus proche poursuivante, Lydia St-Pierre (Royal Québec).

Sarah-Maude Lefebvre, 15 ans, du Domaine Lac-Saint-Jean de Saint-Prime, a profité de ce championnat pour prendre de l’expérience. D’abord intimidée lors de sa première ronde samedi, Lefebvre s’était déjà ressaisie lors du deuxième neuf pour remettre une carte de 91. Lundi, elle a retrouvé encore un peu plus ses moyens pour jouer une ronde de 86, ce qui lui a permis de gagner une position pour conclure au 15e rang chez les 25 juvéniles, au 26e rang chez les juniors (38 joueuses) et au 45e rang (sur 61) du classement général. On dit que la talentueuse Jeannoise est capable de frapper 250 à 260 verges et que pour continuer sa progression, elle joue sur le départ blanc des hommes cette saison. Ça augure bien pour l’avenir.

La semaine prochaine, ce sera au tour des jeunes des calibre bantam, pee-wee et moustique de batailler pour le titre provincial à Drummondville, les 10 et 11 août.