Représentant le Québec, l’équipe du Club de curling Chicoutimi, composée d’Isabelle Néron (capitaine), de Karine Tremblay (3e), d’Édith Cottenoir (2e) et de Véronique Bouchard (1re), ont savouré le bronze à l’issue du Championnat canadien des clubs de curling tenu en Alberta.

Championnat canadien des clubs de curling: du bronze pour le quatuor de Néron

L’équipe du Club Chicoutimi, composée d’Isabelle Néron, de Karine Tremblay, d’Édith Cottenoir et de Véronique Bouchard, a fait honneur à la région et au Québec, samedi, en remportant la médaille de bronze au Championnat canadien des clubs de curling présenté à Leduc, en Alberta.

Samedi, en finale pour la médaille de bronze, la formation chicoutimienne s’est imposée 9-5 face au Yukon. Plus tôt en matinée, en demi-finale, les Chicoutimiennes avaient concédé la victoire 6 à 7 à la Nouvelle-Écosse qui avait profité de l’avantage de la dernière pierre au huitième et dernier bout, inscrivant alors le point victorieux.

« On a fait une belle semaine ! On est parties en force et ça nous a mises en confiance. Et lorsqu’on est arrivées pour la finale pour le bronze, on y allait pour la victoire ! », résume-t-elle à l’autre bout du fil, tout en se préparant pour le retour au bercail, tard dimanche soir, et le retour au boulot dès lundi matin.
Pour l’équipe du club Chicoutimi, ce podium constitue un bonus. « On voulait être fières de notre performance, être capables de gagner des matchs et on s’était dit que si on se qualifiait, ce serait déjà une bonne performance. Notre premier objectif était donc de jouer le vendredi dans la formule double élimination. Pour la suite, c’était un bonus et on se disait que la médaille de bronze, c’était un beau bonus », explique la capitaine, fière d’être la troisième meilleure formation au Canada.

Deux médailles au Québec

Les Chicoutimiennes n’avaient pas d’idée quant au calibre de leurs adversaires durant ce tournoi, mais elles ont constaté que celui-ci variait selon les provinces. Il y a des provinces plus fortes, où les équipes ont dû batailler plus fort pour participer au championnat canadien. On pense aux équipes de l’Alberta, de l’Ontario et du Manitoba, notamment, qui ont des compétitions provinciales plus relevées que les nôtres. Pour parvenir au championnat canadien, il a fallu qu’elles gagnent plus de matchs que nous. 

« Mais quand on arrive contre des équipes comme le Yukon ou les provinces maritimes, c’est un peu plus notre calibre ou un peu moins aussi. Il y avait donc beaucoup de différence de calibre entre les provinces », estime Mme Néron.

De ce tournoi, la capitaine Néron estime que leur meilleur match a été celui de la ronde préliminaire contre la Saskatchewan, jeudi soir, lequel s’est conclu par un gain de 12-7. « J’étais vraiment contente parce que ce match-là, on l’a gagné en équipe. Tout le monde a bien joué et a fait son travail. On savait que nous étions attendues (de pied ferme) et on savait qu’il fallait gagner pour se qualifier. Car si on perdait, on ne jouait plus le vendredi », rappelle-t-elle. 

Lors de la remise des médailles, les représentantes du Québec ont pu doubler le plaisir puisqu’en plus de leur médaille de bronze, les représentants du Québec (Jasmin Gibeau du club de Thurso) ont remporté la médaille d’argent chez les hommes. « Le Québec était très bien représenté ! »

Rappelons que l’équipe Néron a réitéré une performance réalisée en 2016 par l’équipe du club Riverbend d’Alma composée à l’époque de Nathalie Gagnon, d’Ann-Sophie Guérin, de Laurie Verreault et de Sylvie Côté. Les Jeannoises avaient elles aussi mis la main sur le bronze comme représentantes du Québec.

Toutefois, les Chicoutimiennes ne pourront retenter le coup que dans deux ans. « La formule du championnat fait que nous sommes obligées de sauter une année quand on fait un podium. Nous ne pourrons donc pas jouer l’an prochain. C’est un règlement de la série clubs qui vise à donner la chance aux autres. D’ici l’édition dans deux ans, on aura le temps d’en parler ! » 

Mentionnons que l’équipe a reçu de nombreux appuis financiers pour participer au championnat, soit ceux de Curling Canada (transport et hébergement), de Curling Québec, du Club de curling de Chicoutimi, de l’Association de curling du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de ville de Saguenay.