Richard Wilson (président de l’Association régionale de curling), Robert Desjardins (président de Curling Saguenay), Véronique Bouchard et Jean-François Charest, coprésidents du Championnat canadien de curling mixte tenu à Saguenay en novembre 2019, ont toutes les raisons de sourire puisque l’événement a permis de partager entre les sept clubs de curling de la région la jolie somme de 23 094$. À l’arrière, les représentants des clubs, Sylvie Robitaille (Riverbend), Frank Moffat (Kénogami), Gaétan Larouche (Port-Alfred) et Gaétan Bilodeau (Chicoutimi).
Richard Wilson (président de l’Association régionale de curling), Robert Desjardins (président de Curling Saguenay), Véronique Bouchard et Jean-François Charest, coprésidents du Championnat canadien de curling mixte tenu à Saguenay en novembre 2019, ont toutes les raisons de sourire puisque l’événement a permis de partager entre les sept clubs de curling de la région la jolie somme de 23 094$. À l’arrière, les représentants des clubs, Sylvie Robitaille (Riverbend), Frank Moffat (Kénogami), Gaétan Larouche (Port-Alfred) et Gaétan Bilodeau (Chicoutimi).

Championnat canadien de curling mixte: les clubs de la région se partagent plus de 23 000$

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Succès de foule et de visibilité pour le curling québécois et régional, le 57e Championnat canadien de curling mixte tenu à Saguenay en novembre dernier a également généré des retombées importantes pour les sept clubs de curling du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui se sont partagé la rondelette somme de 23 094$.

Mardi soir, les coprésidents de l’événement, Véronique Bouchard et Jean-François Charest, ainsi que le président de Curling Saguenay, Robert Desjardins, ont respecté leur engagement et ont procédé à la remise officielle des montants alloués à chacun des sept clubs de la région.

Les sommes ont été réparties en fonction du nombre de bénévoles fournis par les clubs, en tenant compte aussi du nombre de membres de chacun. «L’idée, c’est que quand un bénévole venait donner de son temps pour Curling Saguenay, il travaillait en même temps pour son club parce qu’une partie des profits est retournée dans les clubs.

C’est ainsi qu’un chèque de 4000 $ a été remis à la présidente du CA du club Riverbend d’Alma, Sylvie Robitaille; un autre au montant de 4426 $ au représentant club de Chicoutimi, Gaétan Bilodeau; un chèque de 2913 $ au président du CA du club Port-Alfred, Gaétan Larouche et un chèque de 8288 $ au président du club Kénogami, Frank Moffat. Un montant de 1150 $ a également été remis à chacun des clubs de Dolbeau-Mistassini, Saint-Félicien et Roberval, «parce que Curling Saguenay tient à soutenir le curling dans le haut du Lac et que c’était évidemment beaucoup plus difficile pour nous de tenir des événements dans le haut du Lac», explique Robert Desjardins.

Effort collectif
Coprésident et trésorier du tournoi, Jean-François Charest avoue que l’événement s’est avéré beaucoup plus fructueux qu’escompté. «Au début, quand on a commencé, c’était un point d’interrogation. On n’avait aucune idée de l’effort humain et on ne savait pas combien ça pouvait générer (de retombées), mais on savait que ce serait bon pour le curling dans la région et on s’est lancé. On a donc fait un budget serré pour être certains de pouvoir partager un montant entre les clubs, ce qui était notre objectif premier. Mais ç’a été au delà de nos espérances», relate-t-il.

Évidemment, les organisateurs ont souligné l’appui important de Développement économique Canada, de Strata Gestion marketing la recherche de fonds et de commandites, «une entente incroyable avec la concession du Foyer des loisirs et Ville de Saguenay qui a fourni toutes les infrastructures», souligne le trio.

«On ne se serait pas lancé dans un projet comme ça sans l’appui de la municipalité. On est prêt à refaire d’autres événements et la réponse des clubs pour nous soutenir a été excellente», ajoutent-ils en soulignant que l’effort des quelque 120 bénévoles a fait la différence.

«C’est un effort collectif. Certains ont fait des double et même des triple ‘‘shifts’’. On parle de 3500 heures de bénévolat», a souligné Véronique Bouchard.

Une suite
Devant le succès obtenu, les organisateurs sont ouverts à d’autres projets. «On devrait garder la même formule de partage, a indiqué Robert Desjardins. Quant au 40 % qui reste, même s’il est difficile faire des projets en temps de COVID, il va servir à la promotion du curling et au développement des équipes juniors qui voudraient peut-être prendre de l’expérience à l’extérieur de la province. En ayant maintenant des fonds, on est ouvert à recevoir des suggestions de la part des clubs qui voudraient organiser des événements pouvant aider à la promotion du curling. Ils pourront faire une demande et le conseil d’administration examinera la pertinence d’aider. Ça pourrait par exemple être trois clubs qui se regroupent pour mettre un peu d’argent et nous aussi pour réaliser un événement. On espère recevoir des idées!»

Rappelons que le Championnat canadien de curling mixte a connu un succès de foule dans les gradins, mais aussi sur la glace, alors que l’équipe du Québec a remporté la médaille d’or, avec à sa tête Jean-Sébastien Roy, natif de Jonquière et leur billet pour les Championnats du monde. C’était seulement la deuxième fois qu’une équipe québécoise remportait ce championnat.