Véronique Bouchard et Jean-François Charest ont offert une solide performance en grande finale du Challenger double mixte de Saguenay, mais ils ont concédé la victoire au tandem père-fille de Robert et Emilie Desjardins sur les glaces du Club de curling Chicoutimi.

Challenger double mixte de curling: une finale en famille

La finale de la 8e édition du Challenger double mixte de Saguenay s’est déroulée en famille et entre amis sur les glaces du Club de curling Chicoutimi alors que le duo père-fille de Robert et Emilie Desjardins a croisé le fer avec la conjointe de Robert Desjardins, Véronique Bouchard, et leur bon ami Jean-François Charest. Comme pour faire durer le suspense, la victoire a été obtenue à l’arraché, 8-7, par les Desjardins, en bout supplémentaire.

Les spectateurs ont eu droit à deux finales âprement disputées, tant pour la finale compétition que la consolation. Dans ce dernier cas, la Chicoutimienne Noémie Verreault et son coéquipier Rémi Savard se sont inclinés 6-5 face au tandem d’Ottawa composé d’Erica Thompson et de Kevin Tippett.

Le tandem père-fille de Robert et Emilie Desjardins ont dû effectuer des remontées à deux reprises pour parvenir à l’emporter en supplémentaire 8-7 en finale du Challenger double mixte de Saguenay contre le duo de Véronique Bouchard et Jean-François Charest.

Pour en revenir à la finale principale, les deux équipes se sont relancées à quelques reprises, ce qui a ajouté du piquant à la rencontre.

Le tandem père-fille de Robert et Emilie Desjardins ont dû effectuer des remontées à deux reprises pour parvenir à l’emporter en supplémentaire 8-7 en finale du Challenger double mixte de Saguenay contre le duo de Véronique Bouchard et Jean-François Charest.

Le tandem père-fille avait mal amorcé la rencontre, tirant même de l’arrière 4-1. Puis, le duo a effectué une remontée de trois points pour créer l’égalité. Leurs « adversaires » ont ensuite repris une avance de trois points grâce à un superbe lancer de Véronique Bouchard. Puis, les Desjardins ont empoché un point dans les deux bouts suivants, tandis que Bouchard et Charest se sont redonné une avance de deux points.

« Au 8e bout, il fallait que l’on vole deux points pour créer l’égalité et c’est ce qu’on a fait. On s’est donc retrouvés en supplémentaire et Véronique et Jean-François avaient le marteau. Nous n’avions pas de pierre (susceptible de marquer) sauf une pierre sur le bord d’être éliminée. Pour marquer, il fallait que je vienne la chercher avec ma pierre et que celle lancée vienne rouler jusqu’au bouton pour s’accoter sur l’une des leurs et être en position de voler et je l’ai fait ! C’est ma plus belle shot à vie ! », a relaté fièrement Emilie Desjardins.

Le duel s’est déroulé dans une atmosphère bon enfant. « Nous étions chez nous et il y avait beaucoup de spectateurs. Ç’a donné une belle ambiance et c’était l’fun parce qu’il s’est fait beaucoup de coups impressionnants. Je pense que les spectateurs ont été bien servis », estime la Chicoutimienne, qui croit que son père et elle ont pu l’emporter en étant en mesure de réussir de bons coups à des moments clés.

Pour le tandem, cette dernière étape du circuit Gold Line est bonne pour la confiance et constitue une excellente préparation en vue du Championnat provincial double mixte, qui aura lieu le 21 février. « Oui, vraiment parce qu’on a joué six matchs en 48 heures », mentionne la jeune femme.

La dernière étape étant classée tiers 3, elle permet d’amasser un peu plus de points que les autres au niveau du championnat canadien et du classement canadien. De plus, pour certains duos, elle permettait d’amasser les points pour se qualifier pour la grande finale du circuit Gold Line en avril, au Club de curling Chicoutimi.