Françoise Abanda a bien utilisé ses forces dans son match face à Sarah-Maude Fortin.

Challenger Banque Nationale: Françoise Abanda en plein contrôle

Françoise Abanda a répondu aux attentes, mercredi soir, au Challenger Banque Nationale de Saguenay. Devant des estrades remplies, la Québécoise a remporté son match de premier tour devant la Montréalaise Sarah-Maude Fortin, en deux manches identiques de 6-3.

Abanda n’a jamais été réellement inquiétée, même si elle a dû sortir le grand jeu à quelques reprises.

« J’affrontais une bonne joueuse, a fait remarquer la gagnante. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je pense que j’ai été en contrôle, mais elle avait quand même de bons coups. C’était serré à certains moments et ça aurait pu tourner de côté. C’est toujours un peu difficile de jouer un premier tour, mais j’ai fait l’essentiel pour l’emporter et je suis contente. »

Françoise Abanda a rendez-vous avec Jessica Ponchet, quatrième tête de série, jeudi soir. « J’ai encore un autre gros match, a-t-elle convenu. Je la connais bien puisque j’ai joué contre elle au premier tour des qualifications du US Open l’an dernier. J’avais gagné difficilement en trois sets. Je devrai arriver prête. »

De son côté, Sarah-Maude a avoué avoir été nerveuse en début de match. D’abord parce qu’elle jouait devant une bonne foule, mais également parce qu’elle faisait face à une fille qui compte sur une certaine notoriété.

« On a tous entendu parler de Françoise, je la regardais jouer quand j’étais jeune donc c’est sûr que j’étais un peu nerveuse, mais je suis contente de la façon dont j’ai joué », a partagé l’athlète de 17 ans, présente à Saguenay pour une deuxième fois, après sa présence il y a deux ans, dans le tableau des qualifications.

« J’ai réussi à imposer mon jeu, même si elle frappait vraiment fort, a ajouté Fortin. J’ai réussi à bien me défendre et je pense que je l’ai forcée à jouer son meilleur tennis. »

Confiante en ses moyens, Sarah-Maude Fortin a pu constater qu’elle était sur la bonne voie dans sa progression. Toujours d’âge junior, elle vise une participation dans les tournois du Grand Chelem chez les juniors, en plus de pimenter son horaire avec quelques épreuves chez les professionnels.

Collard expéditive

En fin de programme, Mélodie Collard s’est offert un rendez-vous avec Leylah Annie Fernandez au prochain tour en dominant complètement Ayan Broomfield, issue des qualifications. La Gatinoise a gagné 6-2, 6-0, en à peine une heure de jeu. Elle a multiplié les montées au filet, ce qui a laissé bien peu d’espace à son adversaire.

+

LE CHALLENGER EN BREF

• Les bénévoles ont effectué tout un travail pour aménager la deuxième section d’estrades, mardi soir, après le dernier match de la journée qui s’est terminé un peu avant 22h. Un deuxième tableau indicateur a également été installé, ce qui donne un beau look au court central.

• Le site Tennis.Life a publié des nouvelles de la championne de l’édition 2016 du Challenger, Catherine Bellis. L’Américaine de 20 ans a vécu des moments difficiles, au cours de la dernière année, subissant quatre opérations pour des blessures au poignet et à une épaule. Son dernier match remonte à mars 2018, au tournoi de Miami face à Victoria Azarenka. Mais voilà que la lumière semble rejaillir pour la prometteuse joueuse, qui prévoit effectuer un retour au jeu le mois prochain, dans un Challenger à Houston, aux États-Unis. Dans l’article, Bellis raconte qu’elle peut frapper des balles sans ressentir de la douleur depuis environ trois mois. Devenue professionnelle à l’âge de 14 ans, elle a atteint le 35e rang mondial en 2017, à seulement 18 ans.