Le premier entraînement officiel du Challenge XPN a eu lieu, mercredi, au Club de boxe de Chicoutimi. Plusieurs ont découvert les spécificités de la boxe lors de ce premier contact.

Challenge XPN: participants motivés

Une aventure de plusieurs mois a débuté mercredi soir pour une trentaine de boxeurs en herbe du monde de la santé et des affaires, ce qui les mènera à un gala caritatif, le 13 décembre.

Les participants au Challenge XPN se sont réunis officiellement pour une première fois mercredi soir, au Club de boxe de Chicoutimi. Le gala, qui se déroulera en fin d’année, permettra d’amasser des fonds pour les maladies du dos, par l’entremise de la Fondation du CHU de Québec. Même au beau milieu de l’été, plus d’une vingtaine de personnes, sur les 32 inscrites, ont répondu à l’appel pour ce premier entraînement de groupe.

«On est très contents de la réponse. La majorité des gens étaient là. Ceux qui n’ont pas pu être là avaient des raisons. Même ceux qui n’ont pas pu venir nous ont contactés. C’est très positif jusqu’à maintenant», confirme le coordonnateur et responsable du Club de boxe de Chicoutimi, Michel Desgagné, qui est associé avec Denis Perreault.

Il admet que le projet est en train de prendre une plus grande ampleur que ce qu’il avait prévu au départ, ce qui est très motivant pour les organisateurs.

Le premier entraînement officiel du Challenge XPN a eu lieu, mercredi, au Club de boxe de Chicoutimi. Plusieurs ont découvert les spécificités de la boxe lors de ce premier contact.

«Je me demandais si la réponse allait être positive et si on serait en mesure de trouver 30 personnes. Je vais être obligé de dire non tantôt. Ça veut participer. Les bonnes raisons sont là. C’est pour une cause, et pour que les gens se remettent en forme et se donnent un défi. Ceux qui embarquent sont super motivés», de noter Michel Desgagné, soulignant la participation active des entraîneurs du club dans l’aventure.

Comme la plupart des participants n’ont pas une grande expérience de boxe, le processus d’entraînement se fera de façon graduelle d’ici le mois de décembre. «On va vraiment commencer en août. On va avoir un gros mois de mise en forme et de technique», d’assurer Michel Desgagné, qui espère avoir trouvé les différents affrontements d’ici le mois d’octobre.

«On veut aussi essayer de travailler individuellement le plus souvent possible et de faire de la mitaine pour découvrir des éléments. De cette manière, tu peux plus facilement développer tes habiletés», fait valoir le responsable.

En plus du volet sportif, d’autres aspects seront également abordés dans le processus de plusieurs mois, comme la nutrition et la musculation.

«Ça va être un peu une découverte de toutes sortes de choses. Déjà pour la technique de boxe, plusieurs ne s’attendaient pas à que ce soit aussi compliqué et coordonné. Beaucoup ont fait une grosse découverte, mercredi, à ce niveau-là», de souligner Michel Desgagné.