Ils étaient 1 500 cyclistes à enfourcher leur vélo pour participer à la 26e édition du Grand tour Desjardins. Le départ avait lieu samedi, au Cégep de Chicoutimi. ­

C’est un départ pour le Grand tour Desjardins

Le Grand tour Desjardins a officiellement été lancé, samedi, à Saguenay. Ils seront plus de 1 500 cyclistes à parcourir les routes et pistes cyclables du Saguenay-Lac-Saint-Jean, toute la semaine, alors qu’ils en profiteront pour visiter la région et ses attraits en toute tranquillité.

« On dit que c’est un Club Med sur deux roues. C’est un événement vélo, où tout est organisé et pris en charge. Il y a tout un contingent qui accompagne les cyclistes sur la route, que ce soit des patrouilleurs, des mécanos, des premiers soins et bien plus », a expliqué Joëlle Sévigny, directrice générale de Vélo Québec événements et voyages, rencontré samedi au Cégep de Chicoutimi, lieu de départ de l’événement.

Près de la moitié des cyclistes participent à l’événement pour la première fois.

Chaque jour, les cyclistes visiteront un « village du Grand tour », où la majorité des touristes à vélo camperont ensemble. Les services de repas sont compris dans leur voyage. Animation, bistrot, yoga et projection cinéma, tout est pensé afin que les cyclistes puissent profiter au maximum de chaque journée. « Le Grand tour Desjardins c’est avant tout des vacances. Les gens partent à leur rythme. Leurs bagages sont transportés, la nourriture fournie est excellente et en plus, ils découvrent des traiteurs du coin », s’est réjoui la directrice.

Les cyclistes se rendaient samedi à Saint-Bruno, où ils dégusteront de la tourtière en soirée. Par la suite, ils iront à Roberval, pour deux jours, avant de partir vers Dolbeau-Mistassini. Ils prendront ensuite la route pour Alma, avant de revenir à Saguenay, vendredi.

« Le Grand tour Desjardins c’est des vacances sur deux roues », a expliqué Joëlle Sévigny, directrice générale de Vélo Québec événements et voyages.

Les participants à l’événement proviennent majoritairement d’ailleurs. Ils sont 15 % à venir de l’extérieur de la province, un record pour l’événement et près de la majorité à venir de la région de Montréal. Ils sont également près de la moitié à participer à l’activité pour la première fois. Les gens de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean comptent pour 3 % des cyclistes.

L’événement célèbre cette année sa 26e édition et c’est la troisième fois que l’organisation choisit le tour du lac Saint-Jean comme destination. Concernant la prochaine édition, l’organisation regarde encore ses options.

Tous les services sont fournis aux cyclistes, afin qu’ils roulent en toute tranquillité.