Le conseiller municipal Michel Thiffault espère une forte participation provinciale et fédérale dans le projet de stade multisports à Saguenay, évalué à 20 millions $.

Centre multisports: «ça passe par une subvention»

Le conseilleur municipal de Saguenay, Michel Thiffault, est catégorique sur la nécessité d’une subvention du gouvernement provincial ou du palier fédéral pour la construction d’un stade multisports à Saguenay. Il estime les coûts du projet à 20 millions de dollars.

«On sait qu’il y a des subventions qui existent et nous sommes confiants de mener le projet à terme. Si on est capable de financer le projet de 50% ou 60%, on réduit les coûts pour la Ville», souligne Michel Thiffault. Ce dernier n’a pas voulu indiquer le montant que la Ville de Saguenay serait prête à débourser pour mener le projet à terme, préférant attendre de voir qu’elle sera l’aide du gouvernement provincial ou fédéral.

Le conseiller ajoute que le site du stade n’est pas encore déterminé même si Jonquière semble une option logique. Cela ne devrait pas être un problème, selon lui, «puisqu’on a trois ou quatre sites potentiels et des propriétaires contactent la Ville à ce sujet».

L’optimiste règne à la Ville, soutient Michel Thiffault. «Des subventions, on va en avoir, puisqu’elles existent pour des projets comme ça, tranche-t-il. Les six conseillers de Jonquière, nous sommes d’accord sur ce projet. Jonquière est bien situé pour attirer des joueurs du Lac-Saint-Jean aussi. C’est certain que ça peut nous aider!»

Soutien possible de Québec 

Le député provincial du Parti Québécois, Sylvain Gaudreault, qui représente la circonscription de Jonquière, confirme que le projet pourrait recevoir une subvention. Il note au passage les Fonds disponibles pour la rénovation des infrastructures sportives. Le député compte contribuer au projet, dès que Saguenay le déposera au gouvernement.

«On va y aller étape par étape, indique le Sylvain Gaudreault. Il y a des fonds de disponibles pour ça. Il reste des choses à déterminer avant de savoir quel pourra être la contribution du gouvernement du Québec. Ça répond à un besoin dans la région, Jonquière est bien situé géographiquement. J’appuie fortement le projet, c’est certain que le Gouvernement du Québec se doit d’être associé à ça!»

La députée du Nouveau Parti démocratique (NPD) qui représente la circonscription de Jonquière à Ottawa, Karine Trudel, est emballée par le projet. Bien que celui-ci soit présentement au stade préliminaire, la députée est déjà prête à participer en tant de «courroie» entre le palier fédéral et Québec pour voir ériger le stade multisports dans son comté.

« J’ai rencontré des promoteurs dynamiques et engagés, relate Karine Trudel. Je suis optimiste, c’est certain!»

Cette dernière explique que Saguenay devra d’abord déposer le projet au Ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire du Québec, et que, par la suite, des ententes entre Ottawa et Québec pourront être conclues pour aller de l’avant.

«C’est un projet porteur et structurant pour la région. Ça va profiter aux gens de partout dans la région, en plus de permettre la tenue de différentes compétitions. Ça nous en prend un stade multisports», insiste Karine Trudel.