Caroline Delisle fera partie du duo d’entraîneurs de l’équipe du Québec aux Jeux du Canada pour la troisième fois en 2021.

Caroline Delisle agira comme entraîneuse aux Jeux du Canada

La professionnelle en chef du Club de tennis intérieur Saguenay sera de retour aux Jeux du Canada, en août 2021, à Niagara, en Ontario.

« Je suis très contente, en plus que c’est à Niagara. C’est un beau coin », exprime Caroline Delisle, pour qui il s’agira d’une troisième expérience comme entraîneuse, en plus de deux participations comme joueuse dans les années 80. La Jonquiéroise faisait partie de la délégation qui a remporté l’or en 2009 et le bronze en 2013.

« J’ai quand même un peu de bagage et d’expérience », signale Caroline Delisle, précisant que les candidats intéressés devaient également posséder le niveau 3 d’instructeur et parler anglais. Celle qui s’occupera du volet féminin formera un duo avec Stéphane Conquet à la tête de l’équipe du Québec, qui a pris la troisième place en 2017 sous la direction de Laura Mirabella Teodorescu et de Philip Gubenco.

« Pour les fédérations, les Jeux du Canada sont super importants. Ça leur rapporte des sous. Mieux l’équipe fait, plus ça rapporte, dans le fond. C’est sûr que lorsque tu arrives avec une médaille d’or, c’est bon. On vise toujours l’or », fait-elle valoir, mentionnant que le Québec lutte souvent avec l’Ontario et la Colombie-Britannique pour le titre.

Le processus pour la sélection des huit joueurs, quatre gars et quatre filles dans les catégories 16 ans et 18 ans et moins, débutera prochainement avec l’envoi des invitations pour un premier camp à l’automne.

Plusieurs rencontres suivront dans la préparation pour le tournoi national, dont la formule sera quelque peu modifiée afin de diminuer le nombre de matchs pour les joueurs. La compétition demeurera tout de même en deux volets, soit un individuel et l’autre par équipe.

« Ça va donner un peu plus de temps à tout le monde pour aller voir d’autres disciplines et pour plus en profiter », note Caroline Delisle, qui ne s’attend pas à ce que des athlètes régionaux parviennent à se tailler une place sur l’équipe, à moins d’une surprise.

Règle différente

Contrairement au tennis professionnel, lors des Jeux du Canada, les entraîneurs peuvent discuter avec les joueurs entre les points, ce qui donne une dynamique bien différente pendant les matchs.

« Le fait d’avoir joué aide aussi. On comprend peut-être mieux le côté des athlètes », souligne Caroline Delisle, qui a remporté l’argent en double mixte en 1985 au Nouveau-Brunswick et l’or en simple aux Jeux du Canada de 1989 en Saskatchewan.

La période d’inscription pour les différentes ligues ainsi que les cours est en branle au Club de tennis intérieur Saguenay. Il est possible de s’informer directement auprès de ses dirigeants par téléphone (418 548-3179) ou sur le site Internet du club.