Les jeunes étudiants de l’école Cardinal-Roy Lou Perron et Marie-Jade Albert ont participé à l’inauguration de la 10e patinoire Bleu Blanc Bouge de la Fondation des Canadiens pour l’enfance. Ils étaient entourés de nombreux dignitaires, dont le propriétaire du Canadien de Montréal, Geoff Molson.

«Une initiative incroyable»

Trois-Rivières — La patinoire réfrigérée Bleu Blanc Bouge de la Fondation des Canadiens pour l’enfance a été inaugurée en grande pompe mardi, au parc Cardinal-Roy de Trois-Rivières, en présence du propriétaire, président et chef de la direction du Club de hockey Canadien Geoff Molson ainsi que plusieurs anciens joueurs du Tricolore.

Parmi ceux-ci, on retrouvait l’ancien attaquant Steve Bégin, qui a grandi à quelques coins de rue à peine de cette nouvelle installation. L’ex-numéro 22 était tout sourire de voir cet équipement être érigé au cœur des souvenirs d’enfance.

«C’est merveilleux pour les enfants. Ils représentent notre futur. C’est une belle fierté de voir ça. L’initiative de la Fondation est incroyable», indique celui dont le nom est associé au pavillon adjacent à la patinoire.

«J’ai passé mon enfance ici. C’est ici que je venais patiner quand j’étais jeune. J’habitais à cinq minutes à peine de marche. Je restais tellement longtemps que j’ai dû aller à l’hôpital une fois parce que je m’étais gelé les pieds. J’ai été une semaine sans pouvoir jouer tellement j’avais eu froid aux pieds. Ils avaient même parlé à mon père de la possibilité d’une amputation. Disons que j’avais appris ma leçon!», se souvient Bégin.

Cette 10e patinoire du programme devient ainsi la quatrième à être construite à l’extérieur de l’île de Montréal. Pour Geoff Molson, le partenariat avec la Ville de Trois-Rivières était tout naturel, compte tenu de l’enthousiasme démontré dès le départ par les responsables du dossier. Pour ce projet de 2,3 M$, la Fondation des Canadiens pour l’enfance a contribué à la hauteur de 1,4 M$ tandis que la Ville a injecté 900 000 $. La Fondation Bon départ de Canadian Tire et Valeurs mobilières Desjardins ont également mis l’épaule à la roue.

«Nous sommes très fiers d’être ici pour notre 10e patinoire. C’est tellement important pour les communautés de faire bouger les jeunes. Ça fait des années qu’on travaille pour élargir le territoire où on peut construire nos patinoires. Trois-Rivières a fait beaucoup pour réussir à l’installer ici. J’espère qu’on va pouvoir continuer à en installer d’autres à l’extérieur de Montréal. Une des choses importantes pour nous, c’est la capacité de la Ville à maintenir les installations en bonne condition et la Ville s’est engagée à faire ça.»

Pour le maire Yves Lévesque, l’achalandage à la patinoire réfrigérée depuis l’ouverture au mois de décembre témoigne de la grande nécessité d’une telle infrastructure. «Je suis venu ici régulièrement et même à -35°, c’était plein de jeunes. C’est mission accomplie quand on voit autant de gens bénéficier d’un équipement comme celui-là. La Fondation a des standards très élevés et on voulait être à la hauteur, a-t-il lancé tout en vantant la qualité du pavillon Steve-Bégin, adjacent à la patinoire. Je n’ai pas vu les autres pavillons, mais Pierre Boivin (président de la Fondation des Canadiens pour l’enfance) m’a dit qu’on avait le plus beau!»

Par ailleurs, deux jeunes étudiants de l’école Cardinal-Roy ont eu le privilège de procéder à l’inauguration aux côtés des invités d’honneur, parmi lesquels on retrouvait Guy Lafleur, Réjean Houle, Steve Bégin, Marc-André Bergeron, Jean-Guy Talbot et André Pronovost. «Aujourd’hui, c’est un grand jour pour tous les enfants de notre école. Nous voulons dire merci à la Fondation des Canadiens pour l’enfance et tous leurs partenaires. Vous nous avez bâti une très belle patinoire. Toutes les classes de mon école vont venir le plus souvent possible», ont mentionné Lou Perron et Marie-Jade Albert avant de prendre la photo d’inauguration officielle en compagnie de tous les invités d’honneur.